Internet chez les seniors : des avantages certains, à condition de se former

 
S’il y a encore 10 ans, le numérique touchait peu les seniors, aujourd’hui les nouvelles technologies sont ouvertes à toutes les générations : pourquoi et comment les retraités doivent-ils aborder un ordinateur, une connexion internet et le monde qui s’offre à eux ?
 
Personne âgée devant un ordinateur

Le web, un outil inestimable à tout âge

 

Malgré les faiblesses liées à l’âge, l’utilisation d’internet s’est multipliée chez les personnes âgées. Les avantages de l’informatique au quotidien sont en effet très profitables : communiquer avec ses proches, se divertir, s’informer, faire ses achats tout en étant immobilisé à domicile, etc. L’accès à toutes ces ressources permet aux seniors de développer un lien social, favorable à l’entretien des fonctions cognitives.

Ainsi les réseaux sociaux comme Facebook sont-ils plébiscités par les aînés : ils ont accès à tout moment aux dernières nouvelles de la famille, aux photos et vidéos, aux sujets qui les intéressent. Les technologies se sont adaptées aux seniors, avec des interfaces plus intuitives et lisibles, et une ergonomie améliorée (taille des caractères, sensibilité des écrans), compensant des gestes parfois mal assurés. Les tablettes sont ainsi de plus en plus appréciées des seniors, pour leur côté mobiles et pratiques qui favorise l’autonomie.

Le web permet de prolonger l’indépendance chez la personne âgée, qui gère ses contacts et ses recherches d’informations, facilement et quand bon lui semble. Nombreux sont les sites destinés au bien-être des seniors, à leurs divertissements, à leurs soins : internet offre des solutions précieuses, à condition de bien s’y prendre.

Seniors : comment se lancer sur internet en évitant les pièges ?

 

Il existe aujourd’hui des structures variées proposant des formations spécifiques au troisième âge. L’objectif est de dissiper la crainte des nouvelles technologies, et d’apprendre aux seniors à se faciliter le quotidien tout en évitant les arnaques. Les formations adaptées permettent de tenir compte des besoins spécifiques liés à l’âge, comme les baisses d’attention ou les troubles de la mémoire. Bien conduite, la découverte de l’outil informatique peut limiter certaines lacunes et stimuler les réflexes.

L’habileté ira en grandissant avec la pratique, ce qui est valorisant pour le senior se sentant limité. L’initiation aux jeux en ligne est souvent bénéfique, il s’agit d’un bon moyen de rompre l’ennui et d’exercer sa mémoire (jeux de cartes, mots croisés, etc). Internet participe ainsi à diminuer la dépression et le sentiment d’exclusion chez les seniors.

En conclusion, internet se présente comme un outil de loisirs, mais aussi d’échanges, de partages de savoirs et d’accès aux soins facilités ; encourager les aînés à utiliser le web aide à limiter l’isolement, et permet de veiller sur eux de façon plus efficace.