perte d'autonomie : comment envisager son avenir

Perte d’autonomie : comment les français envisagent-ils leur l’avenir ?

Aujourd’hui, l’espérance de vie continue d’augmenter, amenant de plus en plus de questions autour de la santé. D’ici 2040, environ 1,4 millions de français connaîtront une perte d’autonomie, c’est-à-dire 2 fois plus qu’aujourd’hui. Focus sur un sujet qui nous touche tous, pour mieux comprendre les besoins des personnes dépendantes et de leurs proches.

Seniors et perte d’autonomie : quels souhaits au quotidien ?

Liée au vieillissement, la perte d’autonomie se résume par l’incapacité à gérer seul certaines tâches quotidiennes (se lever, s’habiller, manger…) ; plus des ¾ des français se sentent concernés par cette situation, ayant parmi leurs proches une personne dépendante vivant toujours à domicile.

Les seniors en perte d’autonomie sont en effet 74% à préférer rester chez eux, loin devant leur second choix qui est la résidence (18%). Enfin, tous les sondages s’accordent également sur le fait que les personnes âgées n’aiment pas déranger leurs proches ; ils ne sont que 8% à souhaiter vivre chez leurs enfants.

L’envie de rester autonome le plus longtemps possible est très forte chez les français. Ils veulent rester libres de leurs choix même en situation de dépendance, et ne pas être perçus comme une charge pour l’entourage.

Un panel de solutions en plein développement

Un désir d’indépendance qui tend à orienter vers le choix d’une auxiliaire de vie, quand la situation le permet ; 39% des personnes interrogées aimeraient recourir à des services de maintien à domicile lorsqu’elles seront en situation de dépendance. Quelles sont dans ce cas les critères indispensables pour conserver un maximum d’autonomie ?

  • L’aménagement du logement : en l’améliorant ou en l’adaptant, il est possible de rester chez soi ; de multiples solutions dédiées aux personnes âgées existent, des plus simples aux plus élaborées (barres d’appui, toilettes adaptées, monte-escaliers, etc.). Des travaux peuvent permettre de sécuriser entièrement le logement, pour un quotidien facilité.
  • La domotique prend de plus en plus de place dans l’habitat. En effet, 27% des français interrogés privilégieront la mise en place d’équipements connectés, comme des applications mobiles pour commander toutes les fonctions de la maison, ou des caméras pour la sécuriser.
  • L’intervention d’aides à domicile est un moyen incontournable pour favoriser le maintien chez soi. L’assistance dans les tâches quotidiennes et l’aspect humain permet de se sentir plus serein et plus à même de gérer sa vie, sans s’isoler à cause de ses difficultés.

Aujourd’hui, la tendance est à la prise en charge des seniors à domicile, en mettant l’accent sur le bien-être psychologique et physique, ainsi qu’en favorisant les interactions sociales. Pour espérer retarder la perte d’autonomie, il est indispensable de la détecter tôt et de l’évaluer, ce qui permet de mettre en place des alternatives aux établissements de soins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *