Présidentielles, les propositions des candidats pour les retraites

Présidentielles et retraites: les propositions des candidats

Comment cerner simplement les mesures de chaque candidat aux présidentielles, concernant les 15 millions de retraités actuels ? Nous vous proposons un résumé en quelques mots sur chacun d’entre eux, pour un aperçu rapide de leurs priorités.

Le manque de mesures autour des seniors: un constat alarmant

Face au vieillissement de la population française, de nombreuses questions inquiètent : comment va évoluer le minimum vieillesse ? Quelle revalorisation pour les retraites ? Qu’en sera-t-il des tarifs des établissements spécialisés ?

Si des progrès ont été réalisés au fil des années, ils sont insuffisants pour assurer l’avenir. Avec un nombre grandissant de familles devant gérer la perte d’autonomie de leurs aînés, trouver des solutions durables devient urgent. Le maintien à domicile est ainsi plébiscité pour conserver la qualité de vie des seniors, mais les contraintes engendrées ne sont parfois pas gérables. Les maisons de retraite quant à elles, représentent bien souvent un budget trop élevé pour être envisagées.

Les programmes de chaque candidat ayant été décryptés par de nombreux médias, vous trouverez ici leurs principales motivations pour prendre en charge la dépendance, et relever le défi démographique qui nous attend.

Propositions pour mieux s’occuper de nos anciens: les idées principales de chaque candidat

  • F. Fillon : aider les seniors en étendant le service civique aux plus de 25 ans, mettre en place un plan de professionnalisation des aides à domicile, préserver le pouvoir d’achat des retraités en reculant l’âge de la retraite à 65 ans, revaloriser les petites pensions de réversion.
  • B. Hamon : lutter contre l’isolement des personnes âgées en développant les résidences seniors et en aidant au maintien à domicile, augmentation de 30% de l’APA, revaloriser les petites et moyennes retraites, revenu universel pour tous.
  • E. Macron : favoriser et soutenir l’aide à domicile, développer l’habitat intergénérationnel, augmenter le minimum vieillesse de 100 euros par mois, créer un service sanitaire de 3 mois pour les étudiants de la filière santé.
  • M. Le Pen : créer une 5e branche de Sécurité sociale consacrée à la dépendance, retraite à 60 ans et rétablissement de la demi-part pour les veufs, instauration d’un délai de carence pour l’accès aux soins des étrangers en situation régulière, davantage de droits pour les aidants, revalorisation des retraites.
  • JL. Mélenchon : créer 10 000 places / an en Ephad, rétablir la retraite à 60 ans, augmenter l’APA de 50% pour les personnes restant à domicile, favoriser la formation et le recrutement en lien avec l’aide aux seniors, améliorer l’accessibilité des bâtiments et des transports.
  • N. Dupont Aignan : prévoir 5 milliards d’euros supplémentaires pour adapter la société au vieillissement, rétablir la demi-part pour les veufs, mieux organiser l’aide à domicile, renforcer la formation de professionnels de santé.
  • J. Lassalle : augmenter le minimum vieillesse ainsi que l’Allocation autonomie pour les personnes à domicile, développer des hébergements de vacances accueillant à la fois les seniors et leurs aidants.
  • N. Arthaud : Retour de la retraite à 60 ans, pensions revalorisées à 1800€ nets mensuels, indexation des pensions en fonction du coût de la vie.
  • F. Asselineau : sa principale mesure sera d’inscrire dans la Constitution le principe de la retraite par répartition et celui d’une retraite minimale, pour garantir à tous de bénéficier d’une qualité de vie décente.
  • J. Cheminade : mettre l’accent sur la solidarité en réévaluant toutes les retraites et en plafonnant celles qui dépassent 10 fois le SMIC, relever le taux des pensions de réversion à 75%, accroître les plus petites retraites de 200€.
  • P. Poutou : Retraite à 60 ans, et à 55 ans pour les travaux pénibles, création d’une nouvelle branche de la Sécurité sociale pour couvrir la perte d’autonomie, une retraite égale au salaire et jamais inférieure au SMIC.

Avec ce condensé des grandes lignes à retenir, confortez votre choix final en consultant les programmes des candidats qui vous intéressent, et faites votre choix en toute conscience ce dimanche 23 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *