Le DEAES forme les professionnels de l’accompagnement éducatif et social (AES). Leur rôle est d’intervenir pour compenser les conséquences d’un manque d’autonomie dans le quotidien des personnes fragiles. À quelles missions prépare ce diplôme ? Que faut-il savoir sur cette formation et quels sont les débouchés ?

Qu’est-ce que le DEAES ?

Le DEAES est le Diplôme d’État d’Accompagnement Éducatif et Social. Il forme les accompagnants des personnes vulnérables à la vie à domicile et en structure collective (EHPAD…). Les diplômés en AES peuvent aussi suivre des élèves en situation de handicap dans le cadre d’une éducation inclusive. Plus de la moitié de ses enseignements sont pratiques.

Il a été créé en 2016 et a fusionné avec les anciens DEAVS (Diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale) et DEAMP (Diplôme d’État d’Aide Médico-Psychologique). Il s’agit d’une certification de niveau 3, équivalente au niveau BEP-CAP, dans le champ d’accompagnement des publics fragiles.

À la fois soignant et éducateur, l’AES aide les personnes vulnérables et manquant d’autonomie dans leur vie quotidienne, sociale, scolaire et de loisirs. Leurs besoins spécifiques sont liés à l’âge, une maladie, un handicap ou une situation sociale les fragilisant. L’appui d’un accompagnant leur permet d’acquérir une plus grande maîtrise de leur vie.

La formation DEAES : ce qu’il faut savoir

Aucun diplôme n’est nécessaire au préalable pour accéder au DEAES. Les établissements dispensant la formation (organismes de formation en travail social et des lycées), font passer les candidats par un processus d’admission comprenant une épreuve écrite et un oral.

Les titulaires du DEAVS sont automatiquement titulaires du DEAES spécialité « vie à domicile ». Les personnes possédant un DEAMP sont elles, automatiquement titulaires du DEAES spécialité « vie en structure collective ». Enfin, les titulaires du DE assistant familial, aide-soignant, auxiliaire de puériculture, du BEP ASSP, du BEPA services aux personnes, du BAPAAT, du CAP assistant technique en milieu familial et collectif, du CAP accompagnant éducatif petite enfance, du CAP services aux personnes et vente en espace rural sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité.

La formation se déroule sur 9 à 24 mois, et comprend une partie théorique représentant 378 heures d’enseignement. Elle couvre 4 domaines :

  • positionnement en tant que professionnel dans le domaine de l’action sociale ;
  • accompagnement de la personne au quotidien et dans la proximité ;
  • coopération avec l’ensemble des professionnels concernés ;
  • participation à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne.

Elle est assortie de 3 possibilités de spécialisation : accompagnement à la vie en structure collective, de la vie à domicile, à l’éducation inclusive et la vie ordinaire. La formation fait la part belle à l’enseignement pratique : les étudiants doivent accomplir 3 stages auprès de publics variés, cumulant 840 heures. Un étudiant salarié doit effectuer 140 heures de stage en dehors de son entreprise.

La formation est réalisable en alternance entre les lieux de stage et de formation.

Le Diplôme d’État d’AES peut être préparé en formation initiale ou continue, ainsi que par une validation des acquis de l’expérience (VAE). L’évaluation des candidats passe par un contrôle continu, des épreuves écrites, notamment des dossiers de pratique professionnelle, et orales.

Vous pouvez consulter le site internet de Pôle emploi pour trouver la formation AES la plus proche de chez vous.

Evolution de carrière de l’accompagnant éducatif et social (AES)

Les AES peuvent ensuite devenir aide-soignant, auxiliaire de puériculture, moniteur éducateur, assistant de vie aux familles ou technicien de l’intervention sociale et familiale. Pour faire évoluer leur carrière, ils peuvent continuer à se former en formation continue et préparer une autre spécialité. Il existe également des allègements et dispenses pour les AES quand ils souhaitent obtenir certains diplômes.

Les accompagnants de la vie à domicile exercent leur métier dans différents services : aide à la personne, soins infirmiers à domicile, accompagnement médico-social pour adultes handicapés, services polyvalents de soins et d’aide à domicile, établissements et services d’aide par le travail, ou encore en appartements thérapeutiques.

Les spécialistes de l’accompagnement de la vie en structure collective travaillent dans de nombreux types d’établissements spécialisés : EHPAD, maisons d’accueil spécialisées, unités de soins longue durée, instituts médico-éducatifs,  foyers d’accueil médicalisé, de vie, d’hébergement, maisons d’enfants à caractère social, centres d’hébergement et de réinsertion sociale…

Pour ce qui est de l’éducation inclusive et à la vie ordinaire, les AES exercent dans les écoles, crèches, établissements d’enseignement spécialisés, de formation, centres de loisirs, structures d’accueil de la petite enfance, services médico-sociaux…

Leurs employeurs sont des associations (aide à domicile…), les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS), les communes, l’Éducation Nationale, ou des entreprises privées telles qu’Amélis.

Chez Amelis, nous recrutons des diplômés du DEAES ou possédant au moins 3 ans d’expérience pour des postes d’auxiliaire de vie. Certains de nos employés ont été recrutés avec ce diplôme avant d’évoluer vers des postes de chargé de qualité. Ceux-ci ont pour mission de soutenir l’activité de l’agence et de garantir la qualité des prestations auprès de nos bénéficiaires. N’hésitez pas à nous transmettre votre candidature directement en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *