sondage perte d'autonomie

Sondage ANSP/IPSOS : La perte d’autonomie, première crainte de la majorité des Français

L’ANSP publie un sondage sur les craintes liées au vieillissement et à la perte d’autonomie dans le cadre d’un colloque ce 18 octobre : « Les services à la personne : niche fiscale ou bouclier social ? Une réponse au défi de la perte d’autonomie ».

Une majorité (56%) des personnes interrogées sur le vieillissement s’inquiète de la perte d’autonomie devant « le manque d’argent » (29%) et « la solitude, l’isolement » (13%). Les moins de 35 ans sont 43% à faire de la perte d’autonomie leur principale crainte, devant le manque d’argent (37%).

Un vieillissement non préparé

Seuls 15% des Français estiment qu’ils seraient « facilement » en mesure de faire face à la perte d’autonomie d’un de leurs proches ou d’eux-mêmes. Les deux tiers d’entre eux (68%) pensent pouvoir y faire face, « mais avec des difficultés ». Enfin près d’un Français sur cinq (16%) se déclare dans l’impossibilité complète de faire face à une situation de dépendance.

Les services à domicile attendus

9 Français sur 10 (90%), toutes catégories sociales confondues, feraient appel à un intervenant à domicile s’il se trouvait dans une situation de dépendance.

La « qualité de la prestation » (35%) ou encore « l’expérience de l’intervenant » (25%) sont les deux premiers critères mis en avant, sensiblement devant le coût de la prestation (11%) ou encore la proximité géographique de l’intervenant (9%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *