Senior ayant de l'asthme

L’asthme du senior

L’asthme, cette maladie qui touche quatre millions de personnes en France, peut également avoir des conséquences dramatiques sur la santé du senior.

Qu’est-ce que l’asthme?

L’asthme est une maladie chronique caractérisée par une inflammation des voies respiratoires au niveau des bronches. Elle se traduit par des problèmes respiratoires, dont une difficulté à respirer et une sensation d’oppression dans la poitrine.

Dans la plupart des cas, l’asthme est liée à une réaction à divers stimulis tels que des allergènes dans l’air ou de la fumée.

L’asthme est-il différent chez la personne âgée?

La plupart des personnes ayant de l’asthme ont vécu les premiers symptômes étant jeunes. Mais l’asthme peut se développer à n’importe quel âge. Il n’est pas rare qu’un adulte entre 70 et 80 ans développe pour la première fois les symptômes de cette maladie. Et quand une personne âgée devient asthmatique, les symptômes sont majoritairement les mêmes que ceux qui ont eu de l’asthme plus jeunes.

Les causes de l’apparition de la maladie sont une infection respiratoire, un virus, des allergènes ou encore la pollution de l’air. Les allergènes sont des substances qu’on trouve dans notre environnement quotidien.

L’asthme est cependant plus risqué pour une personne âgée car elle est susceptible de développer des problèmes respiratoires.

Le saviez-vous ?

Des personnes âgées avec des crises d’asthme légères peuvent avoir la même difficulté respiratoire que des asthmatiques plus jeunes subissant une grosse crise d’asthme.

Contrairement à l’asthme chez les jeunes, celui des adultes ne disparaît que rarement. Au lieu de cela, il est susceptible de devenir une maladie invalidante chez le senior.

Pourquoi l’asthme est-il difficile à diagnostiquer chez les personnes âgées ?

Diagnostiquer l’asthme peut être difficile chez une personne âgée parce que les symptômes de maladies régulières chez le senior sont les mêmes que ceux de l’asthme. En effet, les symptômes de l’asthme pour les personnes âgées sont souvent assimilés à une toux avec des expectorations provenant des poumons.

Votre médecin peut interpréter ses symptômes comme conséquences d’autres maladies ou complications, tel que des bronchites chroniques ou un problème cardiaque. En particularité, les maladies du cœur et l’emphysème pulmonaire, communs chez la personne âgée et les fumeurs, peuvent imiter les symptômes de l’asthme.

Qui est susceptible de développer de l’asthme en grandissant ?

Les patients ayant de l’asthme jeunes peuvent connaître une disparition temporaire de l’asthme avec un retour de la maladie durant la période adulte ( entre 30 et 40 ans généralement). Ils peuvent également développer une maladie des sinus avec un développement tardif de l’asthme. Ce groupe ayant développé l’asthme tardivement peut avoir de grosses complications respiratoires( vers 40 ans et touchant principalement les femmes).

Quel traitement pour l’asthme  du senior ?

Premièrement, le traitement de l’asthme du senior peut être compliqué dû au fait que beaucoup de personnes âgées prennent des traitements pour des maladies variées. Certains médicaments contre l’asthme peuvent réagir de façon négative quand ils sont mélangés à d’autres médicaments, et ainsi aggraver les symptômes de l’asthme.

Ensuite, les seniors ont plus de chances d’avoir des soucis de confusion mentale ou de problèmes de mémoire. Cela peut être le résultat du vieillissement ou de la maladie d’Alzheimer. Ces problèmes peuvent donc rendre difficile le suivi du traitement pour le patient, spécialement si la personne âgée prend de nombreux médicaments afin de guérir de ses différentes maladies.

Enfin, de nombreux traitements de l’asthme proviennent de l’inhalateur en forme de L qui demande un degré important de coordination manuelle et de dextérité. Les personnes âgées peuvent alors avoir des difficultés  avec ce type de traitement et ne pas respecter les doses prescrites. Des traitements avec des inhalateurs  à poudre sèche ou des médicaments par voie orale peuvent aider le senior asthmatique sans utiliser l’inhalateur sous forme de L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *