Bienfaits jeux vidéos chez les seniors

Jeux vidéo : une activité bénéfique pour les seniors

Avec plus de la moitié des Français s’adonnant aux jeux vidéo, ce loisir s’adresse aujourd’hui à toutes les franges de la population. Des études montrent que chez les seniors, pratiquer un jeu vidéo adapté peut améliorer la mémoire à court terme. Divers projets e-santé sont ainsi développés, avec une approche ludique qui favorise nettement la rééducation et l’entraînement cognitif. Découvrez comment ces nouvelles technologies peuvent améliorer le bien-être des seniors et diminuer les risques de démence, notamment grâce aux « serious games ».

Les jeux vidéo, loisir exclusif aux jeunes ?

La pratique a largement évolué ces dernières années, avec une tendance à la généralisation. 90% des 18 à 24 ans déclarent jouer, cette proportion diminuant ensuite avec l’âge. On trouve tout de même encore près de 50% de joueurs chez les plus de 65 ans.

Longtemps catégorisés comme un loisir solitaire, les jeux vidéo permettent aujourd’hui de réunir les générations. Autre avantage de taille pour les seniors : plusieurs études prouvent que ces jeux sont un bon moyen de stimuler le cerveau. On peut ainsi assister à une amélioration de l’acuité visuelle, de l’attention ou des réflexes.

Le jeu vidéo est devenu très accessible grâce au développement des smartphones, qui a permis à tous de s’y essayer : homme ou femme, jeune ou ancien, etc. Il s’agit d’un loisir omniprésent et social, dans une société aujourd’hui très connectée. Les loisirs numériques séduisent de plus en plus de personnes âgées, en plus des médias traditionnels toujours présents (TV, radio, etc.).

Infographie jeux video et age
Source Jeuxvideo.com

Des effets bénéfiques prouvés

Avec l’âge, effectuer plusieurs choses en même temps devient complexe. Ceci dit, la plasticité du cerveau des personnes âgées a été démontrée : il leur est toujours possible d’acquérir de nouvelles compétences.

Pour que les seniors continuent à progresser, des scientifiques ont mené des travaux visant à aiguiser leurs capacités à réagir et à mémoriser. Après une période de tests d’applications ludiques grâce aux jeux vidéo, les résultats montrent que les participants se sont notamment améliorés au niveau de l’attention et de la mémoire à court terme, des aspects qui font souvent défaut chez les personnes âgées.

Une étude concernant ces exercices de double décision à travers un jeu vidéo, conduite sur une durée de 10 ans, a révélé une diminution de près de 30% du risque de démence. Bien que les démarches des chercheurs soient toujours en cours pour affiner les données, on sait à présent que les jeux vidéo adaptés aux seniors et pratiqués dans de bonnes conditions ont des avantages indéniables :

  • Ils limitent la perte des capacités cognitives,
  • Ils tempèrent le vieillissement du cerveau,
  • La concentration et la mémoire à court terme sont stimulées,
  • Les risques de démence sont nettement réduits.

Effets bénéfiques des jeux vidéo

Les « serious games », des jeux vidéo thérapeutiques

Un serious game, ou « jeu sérieux », est un jeu vidéo associant un but (comme apprendre ou s’entrainer) à une démarche ludique. L’objectif de ces jeux à visée thérapeutique n’est donc pas seulement de divertir, mais aussi de faire travailler le cerveau en pratiquant fréquemment et sur le long terme.

De nombreux seniors ont déjà joué à des jeux vidéo de ce genre, notamment en maison de retraite : les jeux de sport sur Wii ont par exemple prouvé leur intérêt et sont régulièrement proposés en tant qu’activité.

Les serious games à destination des seniors présentent des objectifs santé précis. Il s’agit généralement de freiner l’évolution des pathologies neurodégénératives en stimulant la mémoire, le raisonnement, l’attention, la prise de décision, etc. Ces jeux peuvent aussi aider à anticiper les risques de chutes, prolongeant le maintien à domicile du senior et son autonomie.

« Neuroracer » est l’une de ces applications : dans ce jeu de voitures, la personne doit réaliser deux actions simultanément. Les résultats ont montré qu’en entraînant son cerveau de manière optimale, certaines fonctions cérébrales se développent visiblement. Un autre jeu vidéo, nommé « X-TORP », est dédié aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Dans ce jeu d’aventure, sorte de bataille navale à but thérapeutique, il a été observé une amélioration de la motricité, des capacités cognitives et de la mémoire des patients, avec en outre des effets positifs sur l’apathie et le manque de motivation.

Les Ehpad souhaitent désormais intégrer ces serious games aux programmes de rééducation. MediMoov, une plateforme de physio-gaming, propose ainsi aux établissements de santé de faire réaliser aux seniors des exercices favorisant l’autonomie. Les résultats montrent l’attrait des personnes âgées pour l’aspect ludique, et l’efficacité renforcée des séances de travail.

La scène e-sport, c’est aussi pour les seniors !

Bien que les jeux vidéo soient utilisés à des fins thérapeutiques via les « serious games », les seniors apprécient aussi le jeu vidéo comme un loisir à part entière. On retrouve ainsi toute une communauté de joueurs âgés se revendiquant « gamers » et jouant pour le plaisir ou le goût de la compétition.

Ainsi, dans la communauté e-sport (pratique des jeux vidéo au niveau compétitif), il n’est pas rare de retrouver plusieurs joueurs âgés se livrant à des tournois autour de différents jeux et parfois sur des grandes scènes dédiées.

L’e-sport est une occasion pour les joueurs de tous âges de se rencontrer, de monter sur scène, et de partager une passion commune autour des jeux vidéo. Pour les seniors, c’est aussi l’avantage de renforcer le lien social en favorisant les relations intergénérationnelles. L’association Silver-Geek organise d’ailleurs de nombreux évènements e-sportifs pour lutter contre l’isolement des personnes âgées et ainsi mettre le numérique au service du bien-vieillir.

En résumé, que le jeu vidéo soit ludique, thérapeutique ou a but compétitif, les bienfaits restent multiples pour nos aînés. Les jeux vidéo sont-ils alors réservés que pour les jeunes ? Pas si sûr…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *