2 retraités réalisent un déménagement l'esprit serein car ils disposent de plusieurs aides

Quelles sont les aides au déménagement pour les retraités ?

Vivre près de sa famille, rejoindre un lieu de villégiature apprécié, quitter une maison trop grande et difficile à entretenir conduisent les retraités à déménager. Ils privilégient les façades atlantiques et méditerranéennes ensoleillées pour leur qualité de vie, les villes de moins de 20 000 habitants et délaissent les communes rurales après 70 ans. Ils préfèrent aussi être locataires pour plus de simplicité et de tranquillité. Découvrez les aides auxquelles les retraités ont le droit dans le cadre d’un déménagement.

Quelles sont les aides au déménagement des retraités ?

Ces aides spécifiques sont complémentaires aux aides d’aménagement du domicile , elles permettent de sécuriser et de compenser une perte de mobilité ou d’autonomie. Elles nécessitent de se rapprocher de sa caisse de retraite pour connaître avec exactitude les conditions à respecter pour en bénéficier.

L’aide au déménagement d’AGIRC et ARRCO (caisses de retraites complémentaires des cadres du secteur privé), est plafonnée à 3500 € et n’excède pas 65 % des frais totaux. Son montant est fixé selon la région quittée et celle du nouveau domicile. La demande peut se faire en ligne ou par courrier.

L’IRCANTEC aide financièrement ses bénéficiaires ayant cotisé durant au moins 10 ans et changeant de résidence principale. Leurs revenus annuels doivent respecter son barème (14 845 € pour une personne seule, 23 676 € pour un couple, avec majoration de 5 534 € par enfant à charge). Des seuils de points de retraite accumulés sont fixés (900 pour la personne retraitée, 450 pour une pension de réversion). On peut faire sa demande jusqu’à un an après avoir déménagé, mais l’aide exclut le péage, le carburant et 10 % du coût reste à charge. Il faut joindre à sa demande en ligne depuis son espace personnel le dernier avis d’imposition et la facture acquittée du déménagement mentionnant le nom du demandeur, son ancienne et sa nouvelle adresse.

La CNRACL, caisse de retraite des agents de la fonction publique territoriale et hospitalière, accorde aussi une aide au déménagement à ses retraités selon leurs revenus (1210 € mensuels pour une personne seule et 1815 € pour un couple), leur situation de famille et leur fragilité. Le montant maximum d’aide s’élève à 90 % des frais, limité à 1850 €. La demande se fait par téléphone au 05 56 11 40 40.

La Mutuelle Sociale Agricole calcule une aide plafonnée selon les frais occasionnés. Les justificatifs sont exigés pour la verser.

Villes préférées des français pour déménager
Quelles sont les villes choisies par les français lors d’un déménagement ? / Source : officiel-demenagement.com

Quelles sont les autres aides au déménagement destinées aux retraités ?

La Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) ou la CARSAT, peut également fournir une aide au déménagement pour les retraités autonomes (GIR 5 ou 6) en difficulté, l’Aide aux retraités en Situation de Rupture (ASIR). Il faut faire parvenir à sa caisse régionale le formulaire rempli. Il peut être téléchargé ou rempli à la caisse locale. Elle est plafonnée à 1800 € par an et par personne, conditionnée selon ses ressources et sa durée est au maximum de 3 mois. Le demandeur doit avoir au moins 55 ans, être retraité du régime général de la Sécurité Sociale (les indépendants sont également concernés). En appelant au 3960 ou 3646, on peut connaître son éligibilité à l’ASIR.

Le Fonds de Solidarité Logement, géré par le conseil départemental, peut être sollicité par toute personne aux revenus modestes, qu’elle soit :

  • locataire,
  • sous-locataire,
  • propriétaire,
  • hébergée à titre gracieux ou en foyer.

Le montant, sous forme de prêt ou subvention, varie selon les ressources de la personne. Chaque département détermine son plafond. Les démarches se font auprès de la CAF, du conseil général ou de l’Agence Départementale d’Information sur le Logement de son département.

Les bénéficiaires de l’APA peuvent également percevoir une aide du conseil départemental pour déménager.

Quelques conseils pour bien organiser son déménagement

Une fois la décision prise, anticiper et planifier aide à envisager son déménagement plus sereinement :

  • éviter la saison des déménagements de mai à septembre, quand les prix des prestataires sont plus élevés. Dans l’idéal, organiser le chargement en semaine avec une société professionnelle ;
  • bien gérer les cartons : les ranger par catégories pour faciliter le déballage et éviter la casse. Bien les remplir pour éviter qu’ils s’écrasent lorsqu’on les empile. Les déménageurs peuvent prendre en charge l’emballage et le déballage ;
  • faire du tri avant de déménager : trier ses affaires et ses papiers pour éviter d’emballer des choses dont on se débarrasse peu après. Un garde-meubles, le service des encombrants ou le don à des associations comme Emmaüs aident à se désencombrer facilement ;
  • accompagner la personne âgée pour limiter son stress lors du déménagement. Pour une transition en douceur vers un nouveau domicile, il est nécessaire d’accompagner le senior dans toutes ses démarches et clairement identifier ses besoins, le budget et les délais à respecter. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.