habitat partagé pour les seniors

Habitat partagé pour seniors et personnes handicapées : un concept pour mieux vivre

Ce modèle d’habitat innovant répond à un besoin actuel ; les seniors plébiscitent la cohabitation, avec un nombre croissant de demandes venant de personnes âgées. Alors qu’est-ce qu’un habitat partagé, quels avantages en tire-t-on et comment s’informer de la meilleure façon ?

Une belle alternative à la maison de retraite

L’habitat partagé se présente comme une solution pour les aînés désirant vivre comme chez eux, tout en évitant la solitude ; ce moyen permet de partager son temps avec d’autres personnes, dans des lieux adaptés aux divers problèmes de santé.

Ce système peut être vu comme une colocation où chacun partage les responsabilités ; il s’agit d’une formule qui nécessite une implication des colocataires et des familles, qui doivent valider les choix et décisions : une condition indispensable pour que la colocation fonctionne en harmonie.

Le modèle consiste en des logements totalement indépendants, sécurisés et aménagés pour les personnes à mobilité réduite, avec une salle commune permettant d’organiser des activités ou des animations.

Des initiatives se développent actuellement dans plusieurs départements, apportant ainsi des solutions concrètes pour l’avenir des personnes âgées et handicapées.

Habitat partagé : les avantages pour les seniors

Ce type d’habitat, qui met l’accent sur le côté humain, offre bien des qualités à long terme:

  • La colocation peut être vue comme un moyen de réorganiser sa vie, notamment à l’âge de la retraite. Ce partage, qui permet également d’alléger ses frais, offre la possibilité de mieux profiter de sa liberté, en étant entouré et en évitant de tomber dans une routine parfois ennuyeuse. Partager son quotidien, combattre l’isolement, privilégier la convivialité : l’habitat partagé permet d’apporter plus de joie de vivre au quotidien, tout en respectant l’intimité des seniors.
  • Il existe également des logements favorisant les liens entre générations, notamment entre étudiants et personnes dépendantes. Une solution solidaire et financièrement attractive, qui rend service aux seniors et aident certains jeunes à se loger.
  • L’habitat partagé est idéal pour les personnes souffrant d’Alzheimer, ou autres troubles de ce type: familles, auxiliaires de vie ou bénévoles sont présents quotidiennement auprès des colocataires ; la vie commune se déroule comme à la maison, autour d’activités telle que la cuisine, le jardinage ou autres.
  • Grâce à ce système, les proches peuvent souffler et sortir de leur rôle d’aidant, pour retrouver leur vraie place : les seniors profitent à nouveau de leur enfant, leur conjoint, libéré en partie des contraintes liées à la maladie.

S’informer sur les possibilités près de chez soi

Partager son logement et vivre ensemble pour un senior, c’est d’abord donner du sens à sa vie, s’appuyer sur de vraies valeurs, s’épanouir et continuer d’avancer.

Pour tout savoir, les experts vous donnent rendez-vous à Strasbourg pour les journées de l’habitat partagé et accompagné ; venez vous informer sur ce concept du 14 au 16/12/16, pour échanger et découvrir les méthodes et les outils existants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *