L’hiver ne signifie pas repli sur soi, même quand on est une personne âgée, le manque d’activité étant néfaste pour la santé. L’hiver est bien sûr l’occasion de pratiquer certains sports qui ne sont possibles qu’à cette saison. On peut aussi rester intellectuellement alerte et avoir plus de temps libre signifie qu’on est plus disponible pour ses proches.

Continuer à faire des activités quand on est une personne âgée

Entretenir sa curiosité intellectuelle, continuer la pratique d’une activité physique et poursuivre sa vie sociale est nécessaire pour bien vieillir et conserver son autonomie. L’activité physique stimule le système immunitaire. Il faut en parler avec son médecin et adapter sa pratique pour éviter chutes et mouvements inadéquats. Lutter contre la sédentarité réduit le risque de développer des maladies graves qui surviennent avec l’âge. Une activité physique modérée réduit le risque de mortalité lié à une maladie cardio-vasculaire de 30%. 15 minutes quotidiennes réduisent de 20% le risque de mortalité prématurée.

Se cultiver et stimuler son cerveau n’a jamais été aussi facile. Lecture, télévision, podcasts sur tous les sujets sont désormais accessibles sur internet ou via son smartphone : autant de ressources à consommer partout. Les agrandisseurs d’écran viennent à la rescousse des personnes éprouvant des difficultés visuelles.

L’isolement est plus pesant en hiver. On estime à 900 000 personnes le nombre de Français isolés des cercles familiaux et amicaux (1). Multiplier les contacts avec ses proches contribue à une meilleure santé mentale et physique, réduit le stress, la tension artérielle et les conséquences de pathologies graves. 

indicateur isolement personnes agées par cercle de sociabilité
Isolement des personnes âgées par cercle de sociabilité – Source : Petits Frères des Pauvres

Quelles activités physiques pratiquer en hiver quand on est une personne âgée ? 

  • la natation est une activité douce et complète : elle étire, tonifie les muscles sans choc sur les articulations. Elle travaille l’endurance, le système cardio-vasculaire et la motricité. Nager 30 à 45 minutes 2 fois par semaine est recommandé.
  • marcher dans la neige, avec une paire de chaussures adaptées ou en raquettes expose au grand air. Renforcement musculaire, endurance, exploration d’espaces naturels à son rythme sont les avantages d’un sport accessible à tous pour profiter des joies de l’hiver. 
  • le ski est prisé des personnes de plus de 60 ans si leur condition physique le leur permet. Le ski sollicite les muscles et densifie les os, l’effort produit des endorphines, hormones du bien-être.
  • le tai chi allie physique et mental, concentration et maîtrise des mouvements. Il travaille l’équilibre, la coordination et la respiration. Il est conseillé dans la lutte contre l’ostéoporose en raison de son effet bénéfique sur la solidité du squelette.
  • comme le ski, la promenade en traineau fait profiter des joies de la neige et de la montagne. Encadrée par un musher ou guide professionnel, c’est une expérience unique, pleine d’énergie et impliquant les chiens, des animaux pour lesquels les Français éprouvent un grand attachement.
  • le vélo d’appartement permet de pédaler de chez soi sans risque de chute ni exposition au froid, tout en écoutant de la musique, un livre audio ou un podcast, ou en téléphonant à ses proches.

Des activités manuelles appréciées des personnes âgées en hiver

L’hiver est une saison propice pour mijoter de bons plats. Beaucoup apprécient de cuisiner pour exprimer une créativité et procurer du plaisir à ses proches. C’est également une occasion de transmission à ses enfants ou petits-enfants. Vertu moins connue, la cuisine est une activité plaisir qui fait travailler ses fonctions cognitives.

Les jeux, qu’on parle de cartes, sudoku, mots croisés ou jeux de société, sont aussi excellents pour l’activité cognitive : ils peuvent être aussi pratiqués à plusieurs et exigent concentration, anticipation, observation et mémoire.

Même si l’hiver n’est pas la période la plus intense pour jardiner, le potager ou les massifs d’arbustes peuvent avoir besoin de soins pour être prêts au printemps. C’est le temps de protéger les plantations sensibles, de nettoyer les débris occasionnés par le froid ou les intempéries, ou de tailler ou traiter ce qui doit l’être.

En revanche, l’hiver est la saison du tricot : activité technique excellente pour le cerveau et en plein regain d’intérêt, elle stimule l’imagination et la créativité, en plus d’être utile pour partager des choses avec ceux qui en ont besoin, faire des cadeaux ou réparer des vêtements pour prolonger leur vie. L’apparition des cafés tricot permet aux tricoteuses de partager leur savoir-faire le temps d’un après-midi et de faire des rencontres dans la bonne humeur.

Si la pratique d’un instrument de musique demande persévérance et exercice régulier, on peut la débuter à tout âge. C’est un défi requérant discipline, concentration et coordination. Il développe des connexions cérébrales et stimule la volonté de progresser. On peut apprendre seul ou se joindre à un groupe d’élèves pour cultiver de nouvelles relations, soutenues par un intérêt pour l’instrument choisi et la musique en général.

Stimuler son cerveau et cultiver son lien social en hiver

Activités intellectuelles 

L’hiver reste la période où l’on aime rester au calme avec un bon livre. La lecture est même l’activité préférée des seniors en France. Elle est conseillée en prévention de maladies cognitives. Lire relaxe, réduit la tension artérielle et le rythme cardiaque, facilite le sommeil

Les seniors sont la catégorie de la population où l’usage d’Internet augmente le plus. Internet les aide à rester autonomes dans la gestion de leurs actes quotidiens, à s’instruire et se divertir. L’offre vidéo est importante : films, documentaires, émissions en replay, tutoriels… Le web les aide également à préparer leurs futurs projets : vacances, apprentissages via des cours en ligne…

Même si l’idée semble insolite, les seniors jouent aussi aux jeux vidéo. Ils servent même à  rééduquer, entraîner les capacités cognitives et les réflexes. C’est aussi un moyen de partage et d’échange avec les plus jeunes dans la bonne humeur.

Activités sociales

Le théâtre, le cinéma et les musées développent une offre autour de rencontres et de conférences, en plus de leur programmation habituelle. Autant d’occasions de sorties entre amis ou en famille.

Le bénévolat est aussi un excellent moyen de sortir, de cultiver des contacts et du lien social à une période où des besoins variés de la population en général se font sentir.

Enfin, messageries et applications de visioconférence facilitent les contacts réguliers avec ses proches. 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *