Hypertension artérielle chez les seniors

hypertension artérielle : réduisez les risques

Pathologie fréquente chez les seniors, l’hypertension artérielle (HTA) est une maladie souvent soignée médicalement, mais qui peut être largement limitée grâce à certaines pratiques. Petit tour d’horizon de ce sujet d’actualité, qui concerne 20% des français.

Une hygiène de vie plus saine pour éviter les conséquences graves

Passé 35 ans, l’hypertension artérielle est la maladie chronique la plus répandue en France. Environ 14 millions de personnes en sont victimes.

Un niveau de tension anormalement élevé peut entraîner des difficultés de circulation du sang vers le cœur ou le cerveau, les artères se rétrécissant et pouvant se boucher. Les conséquences les plus importantes sont ainsi l’accident vasculaire cérébral, l’insuffisance cardiaque ou encore l’infarctus du myocarde.

Touchant autant les hommes que les femmes, l’hypertension apparaît souvent sans cause identifiable. Elle est toutefois largement favorisée par certains facteurs comme l’âge et surtout de mauvaises habitudes de vie, caractéristiques de notre société. On peut citer l’alimentation, souvent trop riche en sel et matières grasses, le surpoids qui en découle, mais également le tabagisme, la consommation d’alcool, un mode de vie stressant ou sédentaire… Autant de paramètres qui multiplient les risques.

Bien que l’hypertension artérielle soit une maladie le plus souvent asymptomatique, certains signes sont parfois ressentis par les seniors : maux de tête plus fréquents, vertiges, palpitations, vue troublée… N’hésitez pas à consulter un médecin au moindre doute.

Quels conseils pour maîtriser les facteurs de risques de l’hypertension ?

Le risque d’hypertension artérielle augmente nettement avec l’âge, mais il est possible de retarder son apparition de plusieurs façons.

Pour détecter précocement la maladie et s’éviter des ennuis plus importants, le médecin traitant est incontournable. Il suit les seniors de manière régulière et doit contrôler la pression artérielle à chaque visite.

Lorsqu’une HTA est avérée, la première mesure à prendre est de revoir son régime alimentaire en ciblant les excès. Les aliments sucrés, industriels ou surgelés (dont la composition est riche en sel), font partie des principaux produits à remplacer.

Une alimentation équilibrée couplée à une activité physique quotidienne suffit parfois à éloigner les risques. L’arrêt du tabac est également un impératif (la nicotine agit en effet en rétrécissant les artères). Mais dans certains cas, un traitement médicamenteux devra être mis en place pour faire baisser la pression.

Le médecin proposera alors une solution personnalisée selon l’état de santé général du senior, dans le but de stabiliser durablement la tension. La personne âgée devra également mesurer elle-même sa tension artérielle à l’aide d’un tensiomètre, pour un suivi constant et efficace.

La principale difficulté rencontrée avec les maladies chroniques telles que l’hypertension, est le manque de constance des patients ; la maladie étant asymptomatique, ceux-ci ont tendance à négliger la prise des médicaments. La communication avec le médecin de famille est donc primordiale, afin de responsabiliser la personne âgée et de l’accompagner vers un mode de vie plus sain ; l’implication des proches aidera également à relativiser les contraintes occasionnées.

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *