S’il y a encore 10 ans, l’usage d’Internet chez les personnes âgées était peu répandu, les nouvelles technologies s’ouvrent aujourd’hui à toutes les générations. Malgré la persistance d’une fracture numérique, l’usage du téléphone portable et d’Internet progresse fortement chez les seniors. Si les avantages d’Internet sont nombreux, l’accompagnement à l’achat de matériel et à l’apprentissage du numérique est fondamental pour que nos aînés apprivoisent les nouvelles technologies.

Des personnes âgées de plus en plus connectées

Si, selon une étude des Petits Frères des Pauvres de 2016, un quart des plus de 60 ans n’utilise jamais Internet, témoignant d’une fracture numérique accroissant lisolement des personnes âgées, les seniors ne rejettent pas les nouvelles technologies pour autant. Selon le Crédoc, 10,5 millions des internautes français ont plus de 50 ans. Les initiés y consacrent beaucoup de temps, au point de ne parfois plus pouvoir s’en passer. Chez les plus de 70 ans en 2014, près d’une personne sur 2 était équipée d’un ordinateur, d’un téléphone portable et d’une connexion internet. Mais les plus de 70 ans non connectés souffrent d’une difficulté à s’approprier l’usage du numérique, un constat reflétant l’importance d’un accompagnement.

Et pourtant en 2017, 8 seniors sur 10 estiment qu’il améliore le quotidien, 4 sont suréquipés en smartphone, ordinateur et tablette, et même 70% possèdent smartphone et ordinateur. Ils s’en servent bien sûr plus qu’il y a 5 ans et pensent aussi que leur usage ne fera que s’accentuer à l’avenir.

Pour quelle utilisation ? Recevoir et envoyer des emails, recourir aux services bancaires en ligne, communiquer via les réseaux sociaux, faire du shopping etc. Cette dernière activité est même largement pratiquée par les seniors connectés : 9 seniors sur 10 achètent sur le web et plus de la moitié le font plusieurs fois par mois. Pragmatiques, ils s’en servent aussi pour s’informer (notamment en matière de santé), gérer leurs voyages et leurs formalités administratives.

Internet chez les personnes âgées - Infographie Digital Baby Boomer
Source Infographie – Digital Baby Boomer

Internet chez les personnes âgées : quels avantages ?

Les avantages de l’informatique au quotidien sont indéniables : communication avec les proches, divertissement, information, faire ses achats tout en restant à domicile, autant d’actes facilités pour tous. Le plus important est d’ordre social : les applications de messagerie, emails et réseaux sociaux permettent aux seniors de maintenir un contact continu avec leurs proches et de développer leur lien social. L’accès facile à l’information, plébiscité par les personnes âgées utilisant régulièrement Internet, renforce également le sentiment d’être relié à la société.

Le numérique est donc un puissant vecteur de lien social pour nos aînés qui entretiennent plus facilement leurs relations avec famille et amis. Il atténue la solitude alors que l’isolement des seniors est un problème majeur de société. Les statistiques des usages des réseaux sociaux et e-mails par les personnes âgées prouvent qu’Internet est un moyen efficace de lutte contre la solitude, notamment quand il est investi d’une dimension affective.

Internet est aussi source de plaisir et de loisir quotidien, satisfaisant le besoin de s’informer et de se cultiver facilement de chez soi ou via son smartphone, sans assistance extérieure. Il permet ainsi d’occuper son temps libre et de combattre l’ennui.

Enfin, Internet fait gagner du temps dans les démarches administratives. Là aussi, les seniors perçoivent cet avantage qui les libère et les rassure, même s’il dépend de leur niveau de maîtrise et de confiance dans leur pratique du web.

Ainsi, grâce au numérique, les personnes âgées ont accès à tout moment aux dernières nouvelles de la famille, en photos et vidéos, et à des sources quasiment illimitées d’information concernant les sujets qui les intéressent. Internet les encourage ainsi à rester actifs, être plus autonomes et plus facilement en contact avec leur entourage.

Un meilleur accompagnement

Compte tenu de ces avantages et pour réduire la fracture numérique des seniors, les formations et accompagnements à l’apprentissage des usages du web se généralisent.

De plus en plus d’organismes, en lien avec les communes qui mettent à disposition leur médiathèque, proposent des ateliers numériques pour former gratuitement les plus de 60 ans en petits groupes. Leur objectif est de rassurer et surmonter leur appréhension face à des usages qu’ils ne connaissent pas, dépasser les blocages de cette catégorie d’internautes et de les rassurer face aux difficultés rencontrées dans leurs démarches courantes sur Internet.

Ils peuvent y poser toutes les questions qui les préoccupent et manipuler en toute sécurité les appareils. Ils peuvent aussi naviguer sur leurs applications ou sites web favoris et savoir comment éviter les problèmes bloquants. Ces rencontres les aident à prendre confiance en eux et découvrir, sans stress, les ressources que propose le numérique. Ces rencontres sont aussi l’occasion de s’initier aux pièges et arnaques sur Internet et de savoir comment les éviter.

Du côté des appareils, les technologies s’adaptent aux seniors pour que leur prise en main soit confortable : les interfaces sont plus intuitives et lisibles, l’ergonomie est améliorée (taille des caractères, sensibilité d’écrans de plus grande taille, grands menus simplifiés), compensant des gestes mal assurés ou des handicaps comme la surdité ou une mauvaise vue. Certains constructeurs prévoient même une touche « assistance » pour appeler un proche et obtenir de l’aide en cas de problème.

N’oublions pas que c’est aussi en famille et auprès des proches qui ont leur confiance que nos aînés peuvent être aidés dans leur apprentissage d’Internet au quotidien. De par son effet bénéfique sur l’autonomie et la solitude, l’adoption des nouvelles technologies par les seniors doit donc être une évolution prioritaire qui nécessite l’engagement de tous à l’échelle publique et privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *