Les seniors font bien souvent des proies faciles pour les personnes malintentionnées ; une santé déclinante, une situation d’isolement, la méconnaissance des différentes arnaques et des violences financières… Voyons les moyens qui permettent de se tenir éloigné des escroqueries.

Ces faiblesses qui attirent les escrocs

Les seniors ont la réputation de posséder des économies, et les fraudeurs renouvellent sans cesse leurs méthodes pour tenter d’y accéder. Les personnes âgées, souvent fragiles ou seules, se montrent généralement plus influençables et moins méfiantes ; leur jugement peut également être altéré par des déficits cognitifs. Voici quelques règles basiques à connaître :

  • Dans la rue, emporter peu d’argent en espèces et porter le sac en bandoulière. Ne jamais accepter l’aide d’un inconnu au distributeur, faire plutôt appel au personnel de la banque.
  • Au domicile, on peut limiter les arnaques en restant discret sur sa situation ; ne pas mentionner son prénom sur la boîte aux lettres, ni le fait d’être veuf. Equiper sa porte d’un entrebâilleur, et toujours demander une carte professionnelle même si les personnes sont en uniforme.
  • Sur Internet, le premier réflexe est d’installer un programme antivirus et de créer des mots de passe sécurisés, puis éviter de cliquer sur le moindre lien douteux.

Au domicile, au téléphone, dans la rue: les seniors face aux arnaques courantes

Certains organismes (Préfectures de police, etc.) permettent de sensibiliser les aînés aux différentes fraudes dont ils peuvent être victimes: n’hésitez pas à vous renseigner. En voici quelques-unes parmi les plus constatées:

  • L’arnaque aux grands-parents, où l’escroc se fait passer pour un membre de la famille en difficulté ; par téléphone ou par Internet, il réclame de l’argent en urgence. N’acceptez jamais sans vous être assuré en amont de la véracité de l’histoire.
  • Les arnaques au téléphone sont légion (prix gagné mais pour lequel il faut débloquer de l’argent au préalable, fausse œuvres caritatives, organismes vous sollicitant pour des dons, etc.) : n’acceptez jamais de donner d’informations bancaires ou de données personnelles de cette façon.
  • Les mails frauduleux : proposition bancaire pour placer ses économies, colis gagné ou réductions… Un conseil : supprimez tous les mails suspects, et ne communiquez jamais ni coordonnées ni mots de passe.
  • Les fausses obsèques ;  un mail reçu annonçant le décès fictif d’un proche, contenant en réalité un virus afin de pirater l’ordinateur ; ne cliquez jamais sur ce genre de lien. Attention également à certaines entreprises de pompes funèbres peu scrupuleuses, pouvant chercher à profiter de la détresse d’un senior pour surfacturer leurs services.
  • Attention aux publicités reçues concernant des prestations de réparation ou de dépannages, parfois distribuées par des escrocs : faites-vous plutôt votre propre répertoire avec des personnes de confiance.

En résumé, fiez-vous à vos doutes : refusez le moindre paiement, ne signez jamais de documents sans être sûr des conséquences. En tant que senior, protégez-vous et n’hésitez pas à refuser d’ouvrir la porte ou à raccrocher au téléphone, puis à prévenir la police qui pourra vérifier si les personnes en question sont fichées pour fraudes. Se tenir au courant et savoir refuser une proposition, voilà déjà de bonnes bases pour assurer sa tranquillité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *