bienfaits de la lecture chez les seniors

Les bienfaits de la lecture pour les seniors

En 2019, 67 % des seniors lisent tous les jours ou presque, selon l’étude menée par le Centre National du Livre (CNL) sur les habitudes de lecture des Français. La lecture prodigue des bienfaits à de nombreux égards et les seniors y sont sensibles. Seuls le manque d’inspiration ou la contrainte d’une vue qui baisse peut les empêcher de lire autant qu’ils le souhaitent. Des inconvénients contre lesquels il existe beaucoup de solutions.

Des seniors lecteurs et passionnés de lecture

Les chiffres prouvent cette tendance. Toujours selon le Centre National du Livre (CNL), 88 % des Français déclarent être lecteurs. Plus de neuf Français sur dix ont lu au moins un livre dans l’année. Parmi ceux-ci, on trouve surtout des femmes et des lecteurs de plus de 65 ans. Dans cette catégorie d’âge, 37% déclarent avoir lu 20 livres et plus au cours de l’année.

La lecture est la première activité de relaxation des seniors : 40 % des plus de 65 ans lisent, plutôt que de marcher ou de faire la sieste selon un sondage Ipsos de 2015. Si les ¾ des Français voudraient lire plus et invoquent le manque de temps pour le faire, la retraite leur en donne : c’est donc la période idéale pour les seniors qui s’adonnent sans restriction à la lecture.

Cet engouement s’explique par la perception du livre comme source de plaisir et de découverte. Et même d’épanouissement personnel, si l’on en juge par la popularité croissante des ouvrages spécialisés sur la thématique du développement personnel. Un sujet auquel les seniors sont sensibles.

Les multiples bienfaits de la lecture chez les seniors

Lire permet d’entretenir ses capacités cognitives et de se cultiver. Mais les bienfaits de la lecture sur la santé des seniors se traduisent également par : 

  • une meilleure concentration : lire nécessite de se poser pour focaliser son attention, à l’inverse d’internet et des écrans qui ont tendance à favoriser la dispersion ;
  • la lecture rend heureux : en lisant, le lecteur s’évade et son stress diminue ; 
  • ce bien-être produit une meilleure qualité de sommeil : lire avant de dormir relaxe et fait baisser la tension artérielle, musculaire et le rythme cardiaque, favorisant l’endormissement ;
  • la lutte contre la maladie d’Alzheimer : stimulation du cerveau, entraînement des capacités cognitives (concentration, imagination, mémoire). Lire aiguise l’esprit critique, surtout quand l’objet de lecture (romans, essais…) requiert l’implication profonde du lecteur ;
  • selon une étude menée par l’université de Yale sur une période de 12 ans, la lecture améliore l’empathie, la sensibilité et développe l’intelligence émotionnelle. L’étude montre également que la lecture allonge l’espérance de vie de 2 ans.

Trouver des idées de lecture quand on est une personne âgée

On peut lire sous de nombreuses formes. Voici quelques pistes pour ne jamais manquer d’idées de livres à lire.

Discuter avec ses proches pour échanger des suggestions est un grand plaisir des lecteurs. Les réseaux sociaux comme Facebook ont des pages dédiées aux lecteurs partageant leurs réflexions. Des réseaux comme Goodreads ou le site Babelio sont fondés sur le partage d’avis sur de très nombreux ouvrages.

Visiter une librairie indépendante ou une bibliothèque l’est tout autant. Les libraires indépendants et les bibliothécaires conçoivent leur métier avant tout dans la relation avec les lecteurs et dans le conseil pour les orienter vers de nouvelles lectures. On peut aussi nouer une conversation avec d’autres clients ou visiteurs des bibliothèques, qui ont beaucoup à partager. Ces interactions permettent de conserver un lien social.

Fréquenter les clubs de lecture, assister à des présentations d’ouvrages par leurs auteurs en librairie, aux conférences lors des salons littéraires qui ont lieu chaque année partout en France sont de bons moyens de découverte. Les recommandations sur les pages web présentant les livres, les listes thématiques ou classements de livres publiés par des magazines et blogs sont également des sources utiles.

Les émissions littéraires télévisées comme La Grande Librairie sur France 5 restent des valeurs sûres pour s’informer sur les dernières sorties, tout comme le palmarès annuel des prix littéraires.

Enfin, en cas d’envie profonde de renouveau, on peut également explorer un nouveau genre littéraire. Selon l’étude du CNL, les genres les plus appréciés par les seniors sont les romans, les livres historiques, d’art, les ouvrages pratiques et d’art de vivre, puis les essais politiques et philosophiques.

Continuer à lire quand on souffre de problèmes de vue

Plus d’un senior sur 3 souffre de problèmes visuelles (DMLA, myopie, cataracte, glaucome…). Pourtant, il est possible de continuer à lire grâce à des moyens compensant la baisse de l’acuité visuelle. 

La vidéo loupe, ou loupe électronique, est munie d’un écran pour agrandir les caractères. Certaines éclairent et s’adaptent au support de lecture. Les loupes classiques peuvent être d’une grande aide également. De même, le téléagrandisseur qui permet la lecture de textes grâce à sa caméra intégrée.

loupe electronique
La loupe électronique facilite la lecture des petits caractères

On peut également se procurer des livres imprimés avec des grands caractères.

La liseuse électronique ou numérique améliore le confort de lecture grâce au réglage de la taille des caractères, de la police, des interlignes et à sa luminosité moins agressive pour l’oeil (encre électronique).

L’audio s’est beaucoup développé et des solutions comme le livre audio ont fait leur apparition. Il s’agit d’un enregistrement de lecture à voix haute. Il permet d’écouter une livre tout en continuant à se livrer à une autre activité. Ils sont disponibles sur internet au format MP3, ou sur CD en librairies et bibliothèques et lisibles via lecteurs CD ou MP3, smartphone, ordinateurs, appareils spécifiques pour malvoyants munis de grosses touches… Ils sont gratuits quand les ouvrages sont dans le domaine public (projet Gutenberg, Audiocité…).

Il existe aussi le lecteur de livres parlant, ou lecteur DAISY (Digital Accessible Information SYstem) conçus pour faciliter la lecture par les personnes déficientes visuelles

Cette offre de livres audio s’enrichit de la lecture à voix haute par un proche ou un bénévole : c’est le principe des bibliothèques sonores. Des bénévoles enregistrent des livres audio et des audiorevues. L’inscription est gratuite et il en existe 113 en France.

Source de nombreux bienfaits, la lecture aide les seniors à combattre l’isolement et l’ennui. Les désagréments de l’âge ne doivent plus être un frein à la lecture, quand cette passion a été vécue tout au long de la vie. 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *