Une étude menée à l’Université de Toronto révèle qu’avoir, tout au long de sa vie, pratiquer une activité qui stimule notre cerveau permet d’en améliorer ses capacités. Ces chercheurs s’accordent à dire que le jeu fait partie de ces activités car il permet une meilleure socialisation et évite de tomber dans l’isolement. Les jeux de cartes n’échappent pas à cette règle. Le bridge aurait des effets bénéfiques pour retarder et même lutter contre la maladie d’Alzheimer. Voyons comment.

Les bienfaits des jeux de cartes

Il suffit de regarder des enfants pour se rendre compte que le jeu est un très bon moyen de s’intégrer dans un groupe ou dans une société. Ils apprennent à vivre et à grandir ensemble souvent autour de tables de jeux. Il en va de même pour les seniors, qui se retrouvent souvent en situation de solitude. Jouer aux cartes est ainsi un excellent moyen de socialier les personnes âgées.

Mais cette activité stimule également le cerveau. Car ces jeux sont, souvent, assez complexes et font donc appel à plusieurs capacités cérébrales en même temps. Ils se jouent souvent en équipe ce qui permet aussi d’apprendre à vivre les uns avec les autres.

Le bridge et Alzheimer

Le bridge est un des jeux de cartes les plus complexes, il permet donc aux personnes atteintes de cette maladie de continuer à stimuler leurs capacités cérébrales. Elles devront faire, entre autres, des efforts de mémorisation, de concentration et de rapidité. Comme il présente de nombreuses facettes, il permet de faire travailler notre cerveau plus que ne l’auraient fait des mots-croisés ou une partie d’échec.
Le bridge se joue en équipe, c’est un jeu convivial et dans lequel il faut se montrer solidaire. Il permet ainsi de garder un certain contact avec la réalité et de ne pas se retrouver isolé du reste du monde.

Sortez vos cartes et commencez à jouer dès maintenant !

Le cerveau fonctionne comme un muscle : il a donc besoin d’être sollicité et entrainé. Une étude de l’INSERM montre les bienfaits que peut avoir la pratique d’activités de loisir, qui sollicitent notre cerveau, au moins deux fois par semaine. En effet cela permettrait d’entretenir nos capacités cérébrales et donc d’être moins susceptible de développer une maladie comme Alzheimer.
Jouer aux cartes est un moyen simple et facile d’y parvenir. Alors n’hésitez pas et sortez vos cartes à jouer !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *