Le maintien à domicile en situation de handicap est la solution la plus confortable, permettant à la personne dépendante de garder ses repères et ses habitudes. Comment organiser la vie à la maison lors de la perte d’autonomie d’un proche ?

Le rôle majeur des aidants dans la vie quotidienne

Ces professionnels apportent un soutien dans tous les actes essentiels de la vie courante, s’adaptant selon le type de handicap.

L’auxiliaire de vie est présente pour faciliter le lever et le coucher, des moments clés de la journée qui doivent se dérouler en douceur, dans de bonnes conditions. L’aide à la toilette et à l’habillage se fait en veillant au respect de l’intimité.

Les repas à domicile sont servis selon les habitudes en place, avec une aide à la prise si nécessaire. Les sorties, indispensables au bon équilibre et au moral des personnes dépendantes, sont assurées quotidiennement. L’aidant participe à la mise en place de tout type d’appareillage spécifique, et favorise la mobilité lors de l’utilisation d’un fauteuil roulant ou d’un véhicule adapté.

Le ménage, l’entretien du linge et les courses font partie des tâches assurées par les aidants. Enfin, la communication est un point très important dans la relation : l’aidant se doit d’entretenir un lien social fort avec la personne dans le besoin, pour combattre l’isolement et maintenir l’entrain et la gaieté autant que possible.

Maintien à domicile : savoir préserver la qualité de vie et l’autonomie

Le personnel qualifié est formé pour répondre à des situations complexes, qu’il s’agisse de handicap moteur ou cérébral. Lors de paraplégies, de maladies dégénératives ou autres déficiences qui altèrent l’autonomie, les aidants s’adaptent au contexte et mettent en place les services nécessaires, accompagnant au mieux les familles.

Un coordinateur social peut ainsi faire le lien entre la famille et une équipe de professionnels, dans le but de faciliter les démarches administratives, conseiller les proches et mettre en place certains services spécifiques, comme l’installation de matériel médicalisé ou des soins infirmiers particuliers.

Le but est de privilégier la qualité de vie, en offrant les avantages d’une prise en charge à domicile. Les établissements spécialisés possèdent en effet un nombre de places limitées et des prix élevés, pour un quotidien se déroulant souvent dans des lieux impersonnels.

En conclusion, une aide à domicile permet à toute personne handicapée, quel que soit son âge et sa condition, de conserver sa dignité ainsi que tout ce qui constitue ses repères, pour continuer à vivre sereinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *