calcul de retraite pour polypensionnés

Polypensionnés : les conséquences du nouveau calcul de retraite

Découvrez les nouvelles modalités applicables au 1er juillet 2017 : le calcul de retraite change, les futurs retraités obtiendront dès cette date une seule pension correspondant à l’ensemble de leur carrière. Cette année, c’est ainsi près de 30% des départs en retraite qui concernent des polypensionnés. Voici quelques précisions sur l’impact de cette réforme.

Quelles évolutions et quelles démarches à effectuer pour les seniors ?

Cette liquidation unique des pensions de base des régimes alignés (qui regroupent le régime général, les régimes des professions artisanales, industrielles et commerciales et le régime des salariés agricoles) a été instaurée le 20 Janvier 2014. Il s’agit de la loi Lura, qui s’adresse directement aux polypensionnés.

Aujourd’hui, les conditions pour faire appliquer cette mesure sont fixées par décret, et s’appliqueront donc dès le 1er juillet 2017.

En résumé, en quoi consiste la Lura ? L’idée est de simplifier les démarches des polypensionnés, qui ont aujourd’hui plusieurs interlocuteurs et perçoivent autant de retraites que de régimes auxquels ils ont cotisé. Suite à la réforme, le calcul sera identique à celui des monopensionnés : les seniors qui ont cotisé auprès de différents régimes de retraite alignés n’auront plus qu’une seule demande à faire, pour bénéficier de l’intégralité de leur retraite de base.

Pour savoir si vous êtes concerné par cette réforme, les critères sont simples :

  • Être né après le 01/01/1953,
  • Liquider sa retraite à partir du 01/07/2017,
  • Avoir cotisé à 2 ou 3 des régimes de retraite dits alignés : la CNAV (salariés du privé), la MSA (salariés agricoles) et le RSI (indépendants).

Gagnant ou perdant : une réforme aux conséquences variables pour les retraités

Au 1er juillet, une seule caisse sera donc chargée de verser votre pension une fois la demande effectuée. Il s’agit généralement de votre dernier régime d’affiliation, qui gérera désormais les versements de pension.

Les trimestres acquis dans chaque régime seront ainsi additionnés, dans la limite de 4 par an. Le calcul du salaire moyen de référence se fera sur les 25 meilleurs salaires et revenus fusionnés.

Avec cette méthode, certains retraités seront gagnants, puisqu’ils pourront améliorer leur salaire annuel moyen des 25 meilleures années ; les salaires les plus faibles, notamment en début de carrière, pourront ne pas être retenus.

Mais si le projet Lura apporte une simplification administrative certaine, cette réforme devrait faire plus de perdants que de gagnants. Ce nouveau mécanisme sera en effet pénalisant pour tous les assurés ayant une double activité, telle que salarié et auto-entrepreneur : le manque à gagner sera plus ou moins important selon les cas.

Les conséquences n’étant pas les mêmes pour tous, il est intéressant d’avoir effectué une simulation de retraite pour un départ avant et après le 01er Juillet 2017, afin de juger quelles sont les règles les plus favorables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *