Prévenir les allergies

Prévenir les allergies du senior

Comme tous les ans, les allergies accompagnent les premiers jour de printemps. Cela concerne des millions de Français et les seniors ne sont pas une exception.
Afin d’éviter que les allergies aient des conséquences néfastes sur la santé de la personne âgée, voici quelques conseils permettant de gérer ces périodes pouvant être difficiles pour vos proches.

Faire attention aux signes d’allergie  des seniors

Les allergies ne font pas de différence entre les jeunes et les personnes âgées. Souvent, il est assumé que les seniors sont moins sujets aux allergies que les adolescents ou jeunes adultes. Or c’est faux ! C’est pourquoi il est essentiel que les auxiliaires de vie fassent attention aux signes d’allergie ; éternuement, yeux qui pleurent et nez qui coule.

S’assurer que le médecin traitant soit au courant de l’allergie

Il peut être compliqué pour un médecin de déceler une allergie chez un senior, particulièrement car les médecins recherchent souvent des problèmes de santé plus importants. Les seniors ont souvent des problèmes de santé chroniques et il peut s’avérer difficile pour un médecin de distinguer une allergie potentielle d’une maladie. Un soignant suspectant des allergies du senior doit impérativement en parler à son médecin traitant afin qu’il puisse bénéficier d’un traitement adapté.

Traiter les allergies de façon agressive

Les allergies ont un impact plus important sur la santé des aînés. En effet, les symptômes des allergies, comme le nez bouché et la gorge irritée peuvent être extrêmement dangereux pour des seniors ayant des problèmes cardiovasculaires existants. C’est pourquoi les allergies des personnes âgées doivent être traitées rapidement et de manière agressive.

Eviter les traditionnels antihistaminiques

Les antihistaminiques qui sont la plupart du temps utilisés contre les allergies peuvent être particulièrement dangereux pour le senior. Des effets indésirables peuvent en effet survenir comme des fuites urinaires, de la confusion, une bouche et des yeux secs. Les antihistaminiques sont également propices aux changements d’humeur chez la personne âgée. Le médecin traitant devrait ainsi prescrire des stéroïdes pour le nez ou autre traitement.

S’informer de l’avancée des traitements

Il y a un nouveau type de traitements qui conviendrait uniquement aux personnes âgées. En mélangeant les antihistaminiques avec un inhalateur de stéroïdes, ce nouveau traitement délivrerait les antihistaminiques directement dans le nez, évitant les effets secondaires déplaisants associés aux drogues. Ce nouveau traitement devrait être disponible dans les années à venir.

Il faut donc rester vigilant afin de prévenir les symptômes indiquant des allergies du senior. Des auxiliaires de vie peuvent également accompagner le senior afin qu’il ne soit pas seul quand il sort et avoir ainsi une assistance en cas d’allergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *