CLIC

Les CLIC : accompagner les seniors vers plus d’autonomie

Les Centres Locaux d’Information et de Coordination (CLIC) sont des lieux publics, proposant un accueil de proximité gratuit et confidentiel. Les personnes âgées et leurs proches y trouvent des conseils, des informations et une écoute attentive. Droits aux aides sociales, solution d’hébergement ou encore soutien aux aidants, le CLIC accompagne les personnes âgées dans leurs démarches. Comment ces centres fonctionnent-ils en pratique ?

Personnes âgées et qualité de vie : le CLIC vous guide

Pour un accompagnement efficace et durable des aînés, les organismes doivent disposer de multiples compétences : l’accès à tous les réseaux d’aide existants, un guichet unique avec un interlocuteur disponible, à même d’orienter la personne vers le plan d’aide adapté, de faire le point périodiquement… Aujourd’hui, les CLIC assurent cette fonction : dans un lieu convivial, ils centralisent toute l’information actuelle concernant les aides aux seniors.

Le label CLIC a été mis en place en 2000, puis s’est étendu progressivement jusqu’à couvrir toute la France. Cette structure s’adresse aux personnes de 60 ans et plus, à leur entourage et aux professionnels qui s’en occupent. Dépendant des conseils départementaux, les Centres Locaux d’Information et de Coordination facilitent l’accès aux aides, aux différents dispositifs en lien avec le grand âge, aux loisirs, etc. Leur principale mission reste la prise en charge des personnes âgées devant gérer des situations compliquées.

Connaître l’organisation et les missions du CLIC

Près de 600 CLIC sont aujourd’hui installés dans toutes les régions françaises, souvent avec leur propre nom. Classés en 3 catégories distinctes, différentes missions leur sont attribuées.

Quelles sont les missions communes ?

Les CLIC cherchent à apporter les meilleures réponses aux difficultés du public et des professionnels. Ils se concentrent sur 3 grands objectifs : la notion de proximité avec le senior, la mise en place d’accès facilités à leurs droits, et la coordination d’un réseau efficace entre tous les professionnels. Pour les personnes âgées, le CLIC représente à la fois :

  • Un lieu d’information dédié : les aînés et leurs proches viennent se renseigner sur les services existants près de leur domicile,
  • Un espace de solidarité, où l’on prend le temps d’écouter et de communiquer,
  • Un relai dans lequel chacun peut trouver une aide pour les prises de décision liées à son quotidien : choisir des services à la personne, envisager un accueil en établissement spécialisé, connaître les aides concernant les aidants, etc.

L’une des missions cruciales est d’assurer une forte cohérence entre les dispositifs qui évaluent les besoins des seniors, et les structures qui les prennent ensuite en charge. Le CLIC est ainsi un rassembleur de compétences et de partenaires impliqués.

Dans chaque CLIC, les personnes âgées et leur famille peuvent être orientées par une personne chargée de l’accueil, puis par un coordinateur. Selon les besoins, celui-ci va organiser l’action d’intervenants (médecin, kinésithérapeute, assistante sociale, etc.) qui prendront en charge le senior. Les CLIC mobilisent ainsi efficacement les professionnels médico-sociaux, acteurs du bien-être des personnes dépendantes.

Le CLIC par région : le système des niveaux de labellisation

Depuis 2001, une circulaire a défini 3 labels, attribués aux Centres Locaux d’Information et de Coordination selon leur niveau de développement. Les missions de chaque CLIC dépendront ainsi de son label :

  • Niveau 1 : ces CLIC centrent leurs efforts sur l’information et l’orientation des personnes âgées. Les solutions locales sont présentées, puis le senior est accompagné dans ses démarches, par exemple pour effectuer une demande d’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie).
  • Niveau 2 : Complémentaire du niveau 1, cette catégorie permet d’évaluer la situation d’une personne âgée et ses besoins concrets. Cela donne lieu à la conception d’un « plan d’aide individuel », véritable guide personnalisé pour aider chaque senior.
  • Niveau 3 : Label le plus élevé, il permet de gérer le suivi et la coordination du plan d’aide individuel, en lien direct avec les intervenants des milieux médicaux ou sociaux.

Après une période de test de ces différents labels, le but est aujourd’hui que l’ensemble des CLIC soient titulaires des 3 niveaux. L’objectif étant de pouvoir proposer une prise en charge complète et globale des personnes dépendantes.

Dans quelles structures trouve t-on les CLIC ?

La création d’un Centre Local d’Information et de Coordination peut être conduite par des collectivités territoriales, la mairie d’une commune, un établissement de soin ou encore une association. Ces dernières gèrent à ce jour plus de la moitié des CLIC de France.

Un comité de pilotage accordera ensuite un niveau de label de 1 à 3. Indépendamment de leur niveau, les Clic pourront organiser dans leur espace public des actions à titre de prévention : conférences, discussions de groupe, expositions, etc.

Suite à l’attribution du label, la signature d’une convention de partenariat précisera les objectifs du CLIC concernant la qualité et l’étendue de la prise en charge.

Comment trouver un CLIC en France : l’annuaire en ligne

Les aînés, leur entourage ainsi que les professionnels de santé concernés peuvent consulter librement la liste de tous les CLIC répartis dans l’hexagone. Découvrez les centres proches de votre domicile et leurs coordonnées, simplement en cliquant sur votre région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *