domotique : la technologie au service des seniors

Domotique : la technologie au service de l’habitation des seniors

La domotique rend nos maisons plus intelligentes, pratiques et confortables. Elle s’appuie sur la centralisation du contrôle des équipements et la simplification de leur commande. Qu’est-ce que la domotique ? Quels sont ses domaines d’application et ses avantages pour les seniors ?

Qu’est-ce que la domotique ?

La domotique regroupe les avancées technologiques informatiques, de télécommunication et d’automatisation adaptées à l’habitat. Grâce à elle, on contrôle, on automatise ou on programme certains objets ou équipements électriques du domicile quotidiennement utilisés. Elle améliore le confort et la sécurité de son habitation. Concrètement, elle concerne l’usage des fenêtres et volets, la gestion de la température, les équipements de sécurité, l’audiovisuel, les équipements électroménagers etc. Ces technologies peuvent être utilisées sur place et à distance via des dispositifs de commande.

La domotique recouvre 3 technologies reliant les appareils pour qu’ils communiquent. Leurs données sont échangées via le courant électrique.

  • La technologie sans fil fonctionne grâce au wifi ou aux ondes radio : elle est rapide à mettre en place ;
  • Le réseau câblé est le plus fiable mais demande des travaux ;
  • Le Courant Porteur en Ligne (ou CPL) fait circuler les données entre les appareils et leur commande, grâce aux prises électriques.

En 2030, la population française comptera 20 millions de personnes de plus de 60 ans. Pour accompagner cette transition démographique, des solutions domotiques fiables se développent. 90 % des personnes âgées veulent vivre à leur domicile le plus longtemps possible, mais les habitats sont inadaptés. Seuls 6% des logements favorisent l’autonomie des plus de 65 ans. 9000 décès surviennent chaque année en raison de chute, un tiers des plus de 65 ans chutant une fois par an.

Si la domotique peut être utile à tous, elle simplifie la vie des seniors en limitant le besoin de se déplacer, leur fait gagner du temps et du confort. Elle aide à leur maintien à domicile.

Quels sont les domaines d’application de la domotique ?

La domotique s’est développée autour de grands domaines :

  • le confort et la simplicité : on peut programmer l’ouverture ou la fermeture d’une porte ou d’un volet à distance, activer le chauffage avant son arrivée chez soi. On paramètre certains équipements en fonction des saisons pour laisser entrer plus de lumière ou rafraîchir une pièce, grâce à des capteurs de température. Les robots ménagers réalisent certaines actions à notre place, à certaines heures. La reconnaissance vocale peut déclencher des tâches précises sur commande ;
  • l’économie d’énergie en optimisant l’usage du chauffage, de la climatisation et de la lumière. L’interopérabilité des équipements permet d’éteindre la lumière lorsqu’on active une alarme ou que l’on ferme sa porte, baisser le chauffage si on ouvre une fenêtre. On peut aussi programmer le lancement d’une machine à laver aux heures creuses. Autant d’actions qui baissent le montant des factures d’eau et d’électricité, de chauffage…
  • la sécurité des biens et des personnes grâce à des détecteurs de pannes, fumée, gaz, fuite d’eau, mouvement… Qui peuvent déclencher l’activation de la lumière pour indiquer la sortie la plus sécurisée, l’arrêt de l’alimentation en eau, la mise hors tension de certains appareils pour éviter qu’ils soient endommagés ou dangereux. Les systèmes d’alarmes de sécurité avec radars et vidéosurveillance participent à la domotique.

Avantages de la domotique pour les seniors

Bien sûr, la domotique ne remplace pas intégralement la présence humaine. Mais elle rend service en facilitant certaines actions quotidiennes, comme ouvrir son volet sans peine ni risque, et rend le recours à un intervenant extérieur plus simple et plus rapide. Elle contribue à prolonger l’autonomie à domicile et facilite la communication avec l’extérieur, notamment en matière de santé. Elle aide les personnes vulnérables à protéger leur santé par des équipements spéciaux :  

  • téléassistance (un service qui permet d’aider à distance des utilisateurs) ;
  • détecteurs de chute, reliés à une alarme pour prévenir un proche ou les secours ;
  • capteurs sensoriels sur bracelet connecté pour personnes malades (contrôlant le rythme cardiaque, la perte de connaissance…) ;
  • boutons d’appel de secours…

La domotique pour les seniors évite les déplacements et les gestes à répétition, offrant des journées apaisées et plus confortables. Outre les commandes automatisant le déclenchement d’appareil, des chemins lumineux peuvent orienter le senior chez lui. Certains dispositifs prévoient des alertes téléphoniques pour prévenir les personnes dépendantes de pannes ou d’anomalies. Et de plus en plus d’équipements domotiques ont des commandes simplifiées ne requérant pas l’usage d’un smartphone. Certains recourent à la commande vocale.

Elle est aussi avantageuse dans le domaine de la sécurité des personnes âgées. Couplée à des aménagements pour personnes à mobilité réduite, la domotique sécurise l’habitation et rassure l’occupant et son entourage. L’installation de caméras connectées ou d’alarmes préviennent le senior, ses proches et un service d’assistance. Elles ont un effet dissuasif important. Les détecteurs de gaz ou de fumée améliorent la sécurité domestique, les personnes âgées étant une population très exposée. De nombreuses réponses existent pour surveiller un senior désorienté ou sujet aux fugues comme les détecteurs d’ouverture de portes et fenêtres. Les capteurs de mouvements ou les bracelets détecteurs alertent le référent (membre de la famille, aide-soignant, etc.) lorsque survient une situation anormale.

Les évolutions de la domotique adaptée aux seniors simplifient le quotidien, tranquillisent les familles et encouragent le maintien à domicile. Reste à budgétiser les installations, avec l’aide de subventions selon les cas.

domotique et logement connecté seniors
Un logement connecté pour améliorer le quotidien des seniors – Source : hager

Les aides financières à l’installation domotique

Différentes aides peuvent contribuer au financement d’une installation domotique :

  • les aides pour les personnes handicapées : via un crédit d’impôt, une aide au logement ou une allocation comme l’Allocation Adulte Handicapé. Elles sont consacrées à l’accessibilité, la commande à distance, l’ouverture et la fermeture (électricité, gaz…) ainsi qu’aux systèmes d’alerte ; 
  • le crédit d’impôt CITE ou crédit d’impôt transition énergétique pour les équipements permettant de faire des économies d’énergie (isolation, production d’énergie ou simple régulation de la température). Accessible aux propriétaires, aux locataires et occupants à titre gratuit. La déduction d’impôt peut s’élever à 30 % ;
  • l’éco-prêt à taux zéro, que l’on peut obtenir jusqu’au 31 décembre 2021. Il concerne aussi les solutions optimisant la consommation d’énergie et favorisant les énergies renouvelables. Sont concernés le chauffage, l’eau chaude, les volets, mais aussi le système d’assainissement… Il ne peut couvrir que 25 % du montant des travaux ;
  • la TVA à taux réduit : 5,5 % pour les travaux visant à réduire la consommation d’énergie, 10 % pour les travaux d’amélioration et d’entretien de l’habitat (matériaux et main d’œuvre). Les travaux doivent être réalisés par des entreprises certifiées Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) ;
  • les subventions de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat), le programme “Habiter Mieux” pour les travaux de rénovation avec un objectif de 25 % d’économie d’énergie. Les travaux doivent porter sur les économies d’énergie et l’autonomie. Ce programme couvre jusqu’à 12000 € et 50% du montant des travaux pour les ménages aux revenus modestes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *