S'occuper de ses parents âgés

S’occuper de ses parents âgés

Si vous faites partie de ces millions de baby-boomers qui prennent soin de leurs parents, vous devez vous rendre compte que cette tâche n’est pas toujours simple et peut s’avérer accablante dans certaines situations. Voici quelques conseils pour s’occuper de ses parents âgés.

Être prêt à aider vos parents

Voici une phrase assez pertinente qui dit : « lorsque vous devenez parent, vous avez 9 mois pour vous préparer. Lorsque vous devenez soignant, vous n’avez que 9 minutes ! »

Cette phrase est à méditer et signifie surtout que vous devez anticiper, planifier, parler avec vos proches vieillissants des projets et envies qu’ils ont.

En effet, lorsque vous avez 40 ans et vos parents 70, il est déjà temps d’évoquer le futur que ce soient pour les questions médicales ou administratives (testament ou document juridique énonçant leurs souhaits médicaux en cas d’incapacité) de façon à prévoir également l’aide d’une tierce personne si aucun membre de la famille n’est apte à prendre en charge les parents.

Passer en revue toutes les options

Évaluez ensemble les meilleures options en fonction de la situation de votre parent. Voyez si vous devez apporter des modifications au logement (barres d’appui dans la salle de bains, mobilier adapté, lit médical si besoin, facilité des accès, …).

Si votre proche est atteint de démence, Parkinson, Alzheimer ou autre maladie, prenez rendez-vous avec des professionnels de santé qui sauront vous conseiller et vous orienter vers des soins adaptés.

Peser le pour et le contre avant d’installer son parent chez soi

Vous pouvez vous dire que d’avoir votre parent auprès de vous est la meilleure solution et qu’il sera plus pratique de veiller sur lui mais réfléchissez bien avant le déménager. Parlez-en avec votre conjoint et avec les autres membres de la famille. Pourrez-vous assumer cette responsabilité ? Aurez-vous le temps nécessaire pour gérer le quotidien de votre parent ? Pensez-vous que cela soit la solution la plus adaptée pour lui ?

Evaluer le coût des soins

Les prestations médicales sont coûteuses. Vérifiez que votre proche est bien assuré et que sa mutuelle couvre les frais qu’il doit engager en fonction de son état de santé. Si votre parent est démuni ou a de faibles ressources, renseignez-vous auprès des organismes sociaux pour demander des aides qui couvriraient une partie des soins…

Demander de l’aide à sa famille ou ses proches

Il ne faut surtout pas tenter de faire cavalier seul au risque de se brûler les ailes et de pénaliser sa propre santé. S’occuper d’un parent âgé ou malade demande une énergie et une disponibilité de chaque instant. En plus de la contrainte affective qui peut vous peser, vous ne pourrez pas tout assumer seul tant physiquement que moralement, et cela peut conduire à un mal-être. Il est indispensable de déléguer, de rassembler vos proches pour qu’ils participent et de vous octroyer des temps de repos ou de congés.

Si vous pouvez envisager un complément d’aide extérieure pour vous soulager, contactez nos services d’aide à la personne pour plus de renseignements et établir un dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *