Généralisation du crédit d'impôt

Aide à domicile: un crédit d’impôt pour tous les ménages

Depuis le 1er janvier 2017, employer une aide à domicile donne droit à un crédit d’impôt pour tous les foyers, y compris ceux non-imposables. Avant cette date, les personnes inactives et les retraités n’étaient pas concernés.  Désormais, déclarer son salarié coûte moins cher que de ne pas le faire. Une mesure très avantageuse pour les seniors ! Voyons en détail ses spécificités.

Retraités, profitez d’un fonctionnement simplifié dès maintenant !

Les services à domicile permettent donc de profiter de 50% de crédit d’impôt ; une déduction fiscale qui s’adresse également aux retraités et personnes handicapées.

L’évolution est de taille, puisqu’auparavant les seniors avaient droit uniquement à une réduction d’impôt. La plupart des inactifs n’étant pas imposables, cette mesure ne les aidait en rien.

Le gouvernement a ainsi mis en place cet avantage fiscal, sous la forme d’un crédit d’impôt qui s’adresse à tous. Les ménages sans activité, non imposables sur leurs revenus, pourront bénéficier de cet avantage sous forme de remboursement ; une mesure qui profite pleinement aux personnes âgées de plus de 80 ans. Elles représentent plus de la moitié des bénéficiaires !

La loi de finances de 2017 touche ainsi 1,3 million de ménages ayant des revenus modestes (selon l’AFP Bercy). En encourageant les employeurs à déclarer leurs salariés, cette mesure pourra permettre de créer 30 000 postes d’aides à domicile.

En résumé, les seniors ne payant pas d’impôt peuvent désormais déclarer les montants alloués aux services à la personne, puis recevoir de l’argent de la part de l’administration fiscale (soit 50% des dépenses de l’année 2017, dans la limite du plafond annuel).

Quels services à domicile les seniors peuvent-ils déduire de leurs impôts ?

De la femme de ménage à l’auxiliaire de vie, la déduction d’impôt concerne l’ensemble des services à domicile.

Les seniors peuvent assurer les besoins de la vie courante, en recrutant une personne pour des services d’aide à domicile, de jardinage, de petit bricolage ou encore d’assistance informatique. Autant de services très utiles qui coûteront désormais moins cher.

Les choses à savoir pour bénéficier du crédit d’impôt

  • Tous les seniors ayant employé un salarié à domicile en 2017 pourront bénéficier d’un crédit d’impôt en 2018 avec la mise en place du prélèvement à la source. Un premier acompte sera versé en février 2018, à hauteur de 30%, le solde étant ensuite réglé en août 2018.
  • Attention aux plafonds imposés. La limite de dépenses annuelles est fixée à 12 000€, qui peuvent être majorés de 1 500 € par membre du foyer âgé de plus de 65 ans. Le total ne doit pas excéder 15 000€. Certaines majorations sont cependant possibles selon des critères précis (le plafond annuel est dans ce cas de 20 000€) ; nombre d’enfants à charge, enfants handicapés, etc.
  • Le crédit d’impôt est calculé sur les dépenses liées aux services sur l’année, auxquelles il faudra déduire les autres aides éventuelles, telle que l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Une mesure simple et salvatrice pour les seniors, qui ont à présent la possibilité d’améliorer leur confort malgré des revenus limités.

En savoir plus sur le crédit d’impôt et les autres aides financières pour les services d’aide à domicile.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *