Les outils de l’aidant

Si vous êtes confrontés à une situation de stress engendré par la charge et l’aide que vous apportez à un tiers, voici quelques conseils prodigués et recommandés par les professionnels.

  • Pensez à vous détendre : imposez-vous  quelque chose que vous aimez faire (marcher, danser, faire du vélo, courir, nager, …) au moins 20 minutes  3 fois par semaine.
  • Relaxez-vous : asseyez-vous droit et respirez profondément en essayant de garder votre esprit aussi calme que possible même si vous vous sentez assailli par la multitude de choses à gérer. Il est  très important de s’accorder ce moment de calme malgré le fait que vous soyez débordé.
  • Demander de l’aide : afin d’éviter le stress et l’épuisement, vous pouvez lister toutes les personnes de la famille et amis susceptibles de vous aider, ou considérez l’aide externe d’un auxiliaire de vie. Il n’y a aucune raison de se sentir coupable de déléguer à un tiers.
  • Faire une pause : préparez et organisez les choses auprès de l’aidant en charge (famille, amis ou aide extérieure) pour partir vous ressourcer quelques jours, un weekend ou une semaine. Assurez-vous juste de bien tout organiser durant votre congé pour que votre proche soit heureux et en sécurité et que vous-même partiez le plus sereinement possible. Une fois parti, prenez le temps de faire toutes les choses dont vous aviez envie et qu’il n’était plus possible d’effectuer. Profitez pleinement de cette pause afin de revenir reposé.
  • Bien manger : mangez des fruits frais, légumes et protéines, y compris des noix et haricots, et des graines entières. Ralentissez la caféine, les fastfoods et les sucres rapides inclus dans les coupe-faim.
  • Prendre soin de vous : si vous veillez à ce que votre proche soit régulièrement suivi par son médecin, profitez-en pour faire vous-même des examens médicaux réguliers. Être un aidant offre beaucoup d’excuses pour oublier vos propres examens de santé, mais vous ne devez pas mettre en péril votre santé.
  • S’accorder un sursis : accordez-vous des soins, massages des pieds, manucure, un bon dîner, une sortie au théâtre…afin de vous évader du quotidien et prendre du recul sur la situation qui vous affecte. Vous ne devez pas vous sentir coupable de vouloir être bien ou mieux.
  • Trouver du soutien : chercher à partager vos expériences avec d’autres personnes dans la même situation. C’est un bon moyen pour collecter des informations utiles et des aides pratiques mais cela vous aide également à faire face à des périodes de stress ou d’intenses émotions : l’empathie des autres personnes vivant les mêmes situations est une aide bénéfique.

Si vous êtes confrontés à une situation de stress engendré par la charge et l’aide que vous apportez à un tiers, voici quelques conseils prodigués et recommandés par les professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *