art-thérapie pour les personnes âgées

Art-thérapie : définition, objectifs & bienfaits pour les personnes âgées

Libérez vos émotions ! Telle est la promesse de l’art-thérapie, un concept thérapeutique ludique et original permettant d’exprimer ses ressentis par le corps et le processus créatif. Ce mode de communication favoriserait le bien-être. Focus sur l’art-thérapie, ses objectifs, et ses bienfaits pour les personnes âgées.

Définition de l’art-thérapie

L’art-thérapie est une forme de psychothérapie qui utilise le processus créatif à des fins thérapeutiques. L’art et ses disciplines (peinture, sculpture, poterie, danse, musique, et bien d’autres encore…) se mettent au service du soin et deviennent des moyens d’expressions de l’intériorité du patient.

Il existe 2 types d’art-thérapie :

  • L’art-thérapie traditionnelle (ou psychothérapie par l’art), qui utilise l’ensemble des outils d’expression artistique afin de permettre au patient d’extérioriser ses émotions et ses souffrances et de soulager ses tensions.
  • L’art-thérapie moderne (pratiquée sous autorité médicale), qui laisse simplement le patient s’exprimer à l’aide de l’art, sans interprétation de l’intention, de l’action ou de la production artistique. Ce n’est pas une psychothérapie.

Son application vise tous les types de publics (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées…), ayant des difficultés à exprimer leurs émotions. C’est ainsi que les personnes souffrant d’un handicap mental ou en proie à des difficultés psychiques passagères, comme un deuil ou une dépression, peuvent trouver dans cette thérapie un moyen d’exprimer leur douleur ou ce qu’elles ressentent.

L’art-thérapie peut également s’avérer efficace dans le cas de pathologies physiques. Les personnes âgées ou souffrant d’un handicap moteur, ou encore les personnes atteintes de maladies somatiques (cancers, scléroses en plaques, accidents cardiovasculaires…) peuvent y trouver un précieux soutien afin de mieux gérer leurs symptômes.

L’objectif de l’art thérapie

L’objectif de l’art-thérapie est de permettre au patient d’extérioriser ce qui est enfoui dans son inconscient. La démarche thérapeutique est orientée sur sa capacité à exprimer son être intérieur (émotions, ressentis, craintes…) par des moyens d’expression autres que la parole. Il sollicite son imagination et met son corps en mouvement pour créer une œuvre concrète, composée d’images et de formes dévoilant des aspects de lui-même.

On ne se préoccupe pas de la qualité ou de l’apparence de la création artistique. Le but n’est pas de créer un chef-d’œuvre, mais plutôt d’accroître l’harmonisation de certains aspects de l’individu qui demeurent enfouis dans son inconscient. Chaque séance devient un moment de liberté où le patient peut laisser libre cours à sa créativité, et chercher l’inspiration au fond de lui-même.

Les formes créées servent de fil conducteur pour la thérapie. Elles peuvent être représentées d’une certaine manière au début par le patient, et évoluer vers des formes plus complexes, voire même évoquer des solutions à la problématique rencontrée. Le thérapeute n’interprète pas le travail créatif. Il soutient le patient dans sa production, l’aidant à clarifier son travail au fur et à mesure, d’œuvre en œuvre.

Les bienfaits de l’art-thérapie pour les personnes âgées

L’art-thérapie permet aux personnes âgées de développer leurs capacités créatives, sensorielles et cognitives. Souvent utilisée en EHPAD dans le cadre d’un accompagnement thérapeutique, cette discipline leur permet d’accéder à des moyens d’expression et de communication en adéquation avec leurs propres ressources, en dehors de la vie collective. Elles explorent les silences, au-delà de la parole.

Les seniors sont particulièrement visés par l’art-thérapie puisqu’elle développe leur faculté de concentration tout en permettant de restructurer leurs pensées. Leur créativité devient par conséquent un instrument qui va leur permettre d’initier un changement positif, en améliorant :

  • leurs fonctions cognitives ; ce qui structure la pensée, stimule la faculté de concentration, diminue les troubles de l’expression, améliore les connexions neuronales et la mémoire, libère la créativité… Permettant à la personne âgée de gagner en autonomie.
  • leur bien-être psychologique et émotionnel ; ce qui renforce le sentiment d’utilité et la confiance en soi, aide à se socialiser, à se sentir utile et à aller vers autrui, diminue le stress, l’anxiété, la dépression et les troubles affectifs, apaise la souffrance… 
  • certains paramètres physiologiques ; ce qui atténue la pression artérielle, la fatigue, la douleur, le processus de dégénérescence du cerveau (des effets positifs sur la maladie d’Alzheimer ont été constatés), stimule la motricité, aide à retrouver certaines sensations corporelles. Cela permet aux seniors de soulager certaines douleurs liées au vieillissement.

Déroulement d’une séance d’art-thérapie

Le déroulement d’une séance d’art-thérapie varie selon le patient, la pathologie, le type de prise en charge, et l’approche artistique. Elle peut se pratiquer en groupe sous forme d’ateliers, ou individuellement lorsque le patient est hospitalisé (la séance se déroule alors à domicile ou à l’hôpital).

Lors d’un entretien préalable avec le patient, le thérapeute établit un projet de prise en charge thérapeutique. Il détermine quels sont ses difficultés, ses motivations et ses objectifs, et préconise le type d’activité artistique (en rapport avec les désirs du patient) ainsi que la périodicité des séances. La durée d’une séance varie d’1 à 2 heures.

Le déroulement d’une séance dépend de l’art choisi (peinture, dessin, écriture, théâtre…), mais doit toujours permettre au patient de développer un langage symbolique lui donnant accès à son monde interne. Une séance s’articule autour de 3 principes :

  • l’expression, verbale ou non : le patient apprend à s’exprimer par la voie détournée de l’art. Il communique avec le thérapeute en séance individuelle ou avec les autres participants en ateliers de groupe, autour d’une thématique artistique ;
  • la création artistique : le patient organise et structure sa pensée afin de créer une œuvre qui ait du sens et en rapport avec sa problématique. Il s’exprime à travers l’œuvre ;
  • la réflexion sur sa création : mettre des mots sur son ressenti, son émotion, une fois l’œuvre produite ;

Lors du processus créatif, le patient apprend à identifier ses désirs et ses besoins. Il les intègre et opère progressivement des changements dans la vision qu’il a de lui-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *