Photo d'une baignoire avec porte installée dans une salle de bain en bois

Baignoire avec porte : nos conseils pour bien la choisir

La baignoire avec porte est une excellente alternative à la baignoire classique en cas de perte de mobilité. Elle permet aux personnes âgées ou souffrant de handicap de continuer à prendre des bains en toute sécurité. Grâce à son ouverture adaptée et aux options qu’elle propose, les risques de chutes sont limités. De nombreux modèles existent sur le marché et il n’est pas toujours facile de faire son choix. Voici nos meilleurs conseils pour bien la choisir.

Qu’est-ce qu’une baignoire à porte ?

Comme son nom l’indique, la baignoire à porte est une baignoire disposant d’une découpe ayant permis l’insertion d’une porte étanche. Elle a été conçue spécifiquement pour les personnes à mobilité réduite. En effet, elle leur permet d’accéder à leur baignoire en toute sécurité, sans avoir besoin de l’enjamber. Il leur suffit d’ouvrir la porte pour entrer et sortir de la baignoire. L’accès se fait pratiquement au ras du sol, même si un léger seuil reste à franchir selon les modèles. Les risques de chute sont cependant largement minimisés.

La baignoire avec porte s’adapte à tout type de salle de bains. Plusieurs tailles de baignoires et configurations existent. La porte peut se situer à l’avant ou sur le côté de la baignoire. Elle est bien-sûr complètement étanche. Un joint spécifiquement conçu pour ce type de porte permet d’empêcher l’écoulement de l’eau lorsque la baignoire est pleine. Le seul inconvénient est qu’il faut entrer dans la baignoire avant de la remplir, et en sortir une fois l’eau totalement écoulée. Elle est toutefois conçue de manière à ce que l’eau s’écoule plus rapidement qu’une baignoire classique.

Ce type de baignoire s’adapte également au type de handicap, avec des options et des niveaux de sécurité différents. Certaines sont équipées :

  • de parois antidérapantes ;
  • d’assises relevables ;
  • de barres de soutien…
Photo d'une modèle de baignoire avec porte prêt à être utilisé
Exemple de modèle de baignoire avec porte – Source : habitatpresto.com

Quels sont les différents types de baignoires avec porte ?

Il en existe plusieurs types et configurations, ceux-ci s’adaptent au logement ainsi qu’à la mobilité de la personne. Les principaux modèles sont :

  • La baignoire sabot à porte : elle est équipée d’un siège confortable intégré mais n’offre pas la possibilité de s’allonger. Son ouverture large est particulièrement adaptée aux personnes à faible mobilité. Le siège leur permet de se sécher assis après le lavage.
  • La baignoire à porte couchée : elle offre la possibilité de s’allonger et de s’immerger dans l’eau. Elle se rapproche de son homologue (la baignoire classique) avec une porte latérale. Elle peut être dotée d’une assise en option, motorisée ou non. De nombreux modèles sont disponibles sur le marché.
  • La baignoire douche à porte : elle cumule les deux fonctions, douche et bain. Elle permet ainsi de se laver debout ou allongé. L’entrée dans la baignoire se fait généralement par le pare-douche, qui fait office de porte.

Il existe de nombreux autres modèles de baignoires à porte équipées de sièges motorisés, qui apportent un niveau de confort supplémentaire. Les fauteuils de transfert franchissent le seuil de la baignoire par exemple. Les fauteuils élévateurs permettent de s’asseoir et de se laisser descendre jusqu’à la position allongée.

Une autre alternative est la baignoire classique à seuil abaissé. Elle n’a pas de porte, mais la paroi est plus basse afin d’enjamber la baignoire plus facilement. Ce modèle convient plutôt à des personnes dont la mobilité n’est pas trop réduite.

Infographie présentant les différents types de baignoires avec porte qui existent
Les différents types de baignoires avec porte – Source : bonjoursenior.fr

Comment choisir une baignoire avec porte ?

Au-delà de la décision d’ajouter une porte à sa baignoire, il est primordial de se questionner en amont sur l’usage que l’on souhaite en faire. Pour bien la choisir, il faut prendre en compte :

  • le budget ;
  • l’aménagement de la salle de bains ;
  • le confort souhaité (immersion totale, position assise, douche, options thérapeutiques…) ;
  • ainsi que la mobilité de l’utilisateur.

La baignoire avec porte doit avant tout s’adapter aux besoins et aux capacités motrices de la personne. Selon la perte d’autonomie de la personne, certains types de baignoires sont plus adaptés que d’autres. Par exemple, il ne faut pas négliger le sens de l’ouverture de la porte. Une porte qui s’ouvre vers l’extérieur s’avère plus facile d’accès pour les personnes en fauteuil roulant. Les sièges élévateurs offrent une sécurité supplémentaire pour des personnes peu mobiles, et un confort non négligeable pour les accompagnants. La sécurité peut être renforcée en ajoutant des options telles que des barres d’appuis, des parois antidérapantes, entre autres.

Si l’on ne souhaite pas changer la configuration de sa salle de bain, la nouvelle baignoire devra également s’intégrer dans l’espace disponible. La taille de la cuve ainsi que l’emplacement de la porte ont donc leur importance. Pour la robinetterie, il est préférable d’utiliser un mitigeur thermostatique pour simplifier le réglage de la température de l’eau. L’installation électrique doit également être adaptée aux grands contenants (chauffe-eau avec grande capacité) ainsi qu’à des baignoires sophistiquées de type balnéothérapie (massage à jets d’eau, chromatothérapie, aromathérapie…). Il peut aussi être opportun de choisir un modèle dont le remplissage et la vidange de la baignoire s’effectuent rapidement.

Enfin, il est recommandé de penser au long terme lors du choix de sa baignoire à porte. En effet, elle est vouée à rester de nombreuses années. Il est intéressant d’anticiper une perte d’autonomie et de faire un compromis entre ses besoins actuels et futurs.

Prix d’une baignoire à porte et solutions de financement

Le tarif de l’équipement dépend de plusieurs paramètres :

  • le type de baignoire ;
  • les matériaux utilisés ;
  • les options et accessoires souhaitées ;
  • ainsi que la configuration de la salle de bain.

Le prix d’une baignoire varie le plus souvent entre 2 000 et 8 000 € (certains modèles sophistiqués peuvent coûter jusqu’à 20 000 €). A cela s’ajoute le coût de l’installation, souvent compris entre 500 et 2 000 €.

  • La baignoire douche à porte se situe dans une fourchette tarifaire comprise entre 2 000 et 6 000 € ;
  • La baignoire sabot à porte a un prix légèrement plus élevé. Son tarif oscille entre 3 000 et 8 000 € ;
  • La baignoire à porte couchée, quant à elle, a un prix qui varie entre 2 000 et 7 000 €.

À noter que la baignoire classique à seuil abaissé est plus abordable (entre 1 000 et 4 000 €). Certaines entreprises proposent également de réaliser la découpe de la porte directement dans votre baignoire classique (prestation entre 1 000 et 1 500 €).

Il est possible d’obtenir des aides financières pour l’installation d’une baignoire à porte. Des organismes tels que les caisses de retraites, ou encore l’Agence nationale de l’habitat (Anah) peuvent prendre en charge une partie des frais d’aménagement du logement de personnes à mobilité réduite. Des aides départementales sont également disponibles, comme :

Enfin, le bénéficiaire peut obtenir un crédit d’impôt ou bénéficier d’un taux de TVA réduit, à condition de répondre aux conditions prévues par la loi. Le bénéficiaire devra justifier de sa perte de mobilité, et la baignoire devra être installée par le prestataire auprès duquel l’achat a été effectué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *