MDPH

MDPH : les missions des Maisons Départementales des Personnes Handicapées

Les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) sont des lieux dédiés à l’accompagnement des personnes handicapées, ainsi que de leurs proches. Elles sont présentes dans tous les départements et permettent de s’informer sur toutes les démarches existantes autour du handicap. Voyons le fonctionnement de ces structures, dont l’objectif est de développer le projet de vie des personnes dépendantes.

MDPH : quelles prestations, pour quel public ?

Une Maison Départementale des Personnes Handicapées, ou MDPH, est un espace de service public proposant des solutions d’orientation et d’accompagnement destinées aux personnes handicapées. Ce lieu d’accueil et d’information regroupe ainsi l’ensemble des compétences actuelles, utiles au conseil des personnes dépendantes et de leur famille.

La loi de février 2005, appelée loi Handicap, est le texte de référence concernant les droits des personnes en situation de handicap. Cette « loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », a permis de créer une MDPH pour chaque département.

Animées par le Conseil Général, ces Maisons regroupent diverses entités : services de l’État, organismes de protection sociale, ainsi qu’associations représentantes de personnes handicapées. Grâce à la force de ce réseau, les MDPH permettent d’accéder à toutes les aides et prestations liées aux situations de handicap. Elles participent ainsi à concrétiser les idées, plans et projets de toute personne atteinte de handicap.

Pour prendre contact, adressez-vous au conseil départemental qui vous transmettra les coordonnées de votre MDPH, ou directement en ligne sur le site officiel.

Expertise et missions

Les MDPH gèrent un large panel de missions spécifiques, telles que l’écoute des attentes de chacun, la transmission d’informations, l’évaluation des besoins et la mise en place d’un plan de compensation, l’attribution de diverses prestations, le suivi des décisions ainsi que les opérations de médiation et de conciliation.

A l’échelle départementale, les MDPH travaillent essentiellement sur les missions suivantes :

  • Accueillir et informer les personnes handicapées, réceptionner leurs demandes :

La MDPH avise et accompagne les usagers et leurs proches, tout au long de l’évolution du handicap. Elle publie régulièrement un livret d’information traitant de l’ensemble des droits pour les personnes en situation de handicap.

  • Coordonner les intervenants :

L’équipe pluridisciplinaire au sein des MDPH est en charge de déterminer les besoins de compensation des personnes handicapées afin de proposer un plan d’aide personnalisé. Peuvent intervenir des psychologues, médecins, ergothérapeutes, spécialistes de l’insertion professionnelle, etc.

Les MDPH veillent également à la mise en œuvre des décisions de la CDAPH, la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées.

  • Faciliter le traitement à l’amiable des litiges :

Les personnes handicapées, ou leur représentant légal, peuvent émettre des recours concernant les décisions prises par la CDAPH. Des mesures de conciliation sont ainsi proposées aux familles qui en font la demande, la MDPH se chargeant d’organiser cette procédure de conciliation interne.

Missions MDPH
Missions MDPH – source www.mdph.oise.fr

Le rôle crucial de la CDAPH

Au sein des MDPH, c’est aujourd’hui une commission unique qui oriente les adultes et enfants handicapés, et attribue l’ensemble des aides : il s’agit de la CDAPH, ou Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées.

Cet organisme remplace ainsi les commissions anciennement en place. La CDAPH est indépendante dans ses décisions, la MDPH jouant le rôle de guichet unique dédié aux personnes dépendantes. Ces personnes sont placées au centre du dispositif, qui met l’accent sur leur projet de vie et évalue précisément les besoins grâce aux qualifications des équipes de soin. Parmi les compétences de la CDAPH, citons :

  • L’orientation professionnelle des majeurs handicapés, leur formation ainsi que la proposition d’établissements médico-sociaux adaptés ;
  • L’attribution ou le renouvellement de la carte dinvalidité et de la carte de stationnement ;
  • La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) ;
  • L’attribution de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), ainsi que de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) sous forme d’aides humaines ou techniques.

Évolution des MDPH : une tendance à la hausse des demandes

D’après les derniers chiffres, 1,75 millions de personnes ont fait appel aux MDPH sur l’année 2016. Il existe d’importantes disparités entre les départements, les plus sollicités étant ceux dont la population est majoritairement rurale et âgée.

Disparité des demandes de MDPH par départements en 2016 - Source cnsa.fr
Disparité des demandes par départements en 2016 – Source cnsa.fr

A noter que dans les lieux où les recours aux MDPH sont les plus nombreux, le taux d’équipement en structures ainsi que les services rendus sont également plus importants, tout comme le taux de reconnaissance administrative de la population.

Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées enregistrent de plus en plus de demandes variées (allocations, prestations, cartes…). Après une dizaine d’années d’existence, ces structures évoluent et s’adaptent aux besoins futurs. L’un des enjeux pour les équipes sera notamment d’apporter des solutions personnalisées et axées sur l’humain, malgré des besoins qui sont amenés à se multiplier et se banaliser, vieillissement de la population oblige.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *