Un ergothérapeute accompagne une personne âgée pour lui permettre de gagner en autonomie

L’ergothérapeute au service du bien-être des personnes âgées

Avec l’allongement de la durée de vie, les troubles de santé liés à l’âge sont de plus en plus fréquents. Ils peuvent engendrer une perte d’autonomie chez les personnes âgées, et conduire à leur isolement. Avoir recours à un ergothérapeute peut s’avérer particulièrement utile. Mêlant plusieurs pratiques (médicales, psychosociales, pédagogiques, technologiques…), il met en place des mesures personnalisées afin de pallier au handicap et préserver l’indépendance de la personne.

Qu’est-ce qu’un ergothérapeute et quel est son rôle auprès des personnes âgées ?

L’ergothérapeute est un professionnel du secteur paramédical. Il intervient auprès de personnes âgées ou en situation de handicap afin de les aider à retrouver de l’autonomie dans leurs activités quotidiennes. Il est sollicité sur prescription médicale uniquement. Son expertise lui permet de prendre en charge des patients de tous les âges, allant du nourrisson à la personne âgée. Il intervient :

  • sur les troubles invalidants du patient (rééducation…) ;
  • sur son environnement (aménagement du logement…) ;
  • ainsi que sur les technologies permettant de compenser la perte d’autonomie (domotique…).

Il est possible de faire appel à un ergothérapeute dans des cas très variés. Il s’adapte à toutes les situations de handicap (psychiques, neurologiques, rhumatologiques, traumatologiques…), ainsi qu’à toutes les phases du handicap, qu’elles soient précoces ou tardives (post traumatique, rééducation, réadaptation…). L’ergothérapeute prend en charge le patient dès lors que celui-ci éprouve des difficultés à réaliser ses tâches quotidiennes, que ce soit de manière temporaire ou permanente (se déplacer, réaliser ses soins, travailler, étudier, se divertir…).

L’ergothérapeute est souvent prescrit pour accompagner les personnes âgées en perte d’autonomie. Il intervient pour compenser la diminution des fonctions motrices et cognitives des seniors, et améliorer ainsi leur confort de vie. L’objectif est de préserver leur indépendance et leur maintien à domicile le plus longtemps possible. L’aménagement du logement et les aides matérielles sont une composante importante de l’ergothérapie pour les personnes âgées, notamment pour prévenir les risques de chute. L’ergothérapeute analyse les capacités physiques de la personne âgée ainsi que son environnement. Il préconise des actions à mettre en place aussi bien pour la personne (rééducation, réadaptation, fauteuil roulant, orthèse, déambulateur…), que pour le logement (aménagement des espaces de vie, équipements de soutien à la mobilité…).

Infographie présentant le métier d'ergothérapeute et son rôle auprès des personnes âgées
Le métier d’ergothérapeute / Source : bloghoptoys

Quels types d’interventions sont réalisés par l’ergothérapeute ?

L’ergothérapeute dispose d’une expertise étendue. Il agit sur plusieurs axes, les principaux sont :

  • la prévention : il anticipe la perte d’autonomie de l’individu, ainsi que les points de friction avec son environnement. Il conseille au sujet des aménagements nécessaires et matériels de soutien, afin de minimiser les risques de chute.
  • la rééducation : il préconise au patient la pratique d’exercices ciblés sur la pathologie, lorsque cela est possible. L’objectif est de permettre au patient de récupérer de la motricité et de pouvoir réaliser à nouveau des actions qu’il ne pouvait plus faire. Par exemple, travailler sur la coordination des mains en cas de maladie de Parkinson.
  • la réadaptation : il permet au patient d’effectuer à nouveau des tâches, mais différemment par rapport à ce qu’il avait l’habitude de faire. L’ergothérapeute l’accompagne dans la réalisation de ces nouvelles habitudes. Par exemple, faire ses lacets avec une seule main suite à la paralysie d’un bras.
  • le recours à divers professionnels : l’ergothérapeute peut conseiller une aide à la personne pour accompagner la personne dans la réalisation de ses soins ou de ses tâches quotidiennes. Il peut également orienter le patient vers un autre professionnel lorsqu’il identifie une problématique de santé (médecin, kinésithérapeute, orthophoniste…). Il peut également proposer une aide animale (chien d’assistance) dans certains cas.

Une grande partie du champ d’intervention de l’ergothérapeute repose sur l’aménagement du logement, ainsi que sur l’usage de matériels technologiques pour soutenir la personne dans sa perte d’autonomie. Il peut par exemple proposer :

  • de créer une chambre au rez-de-chaussée  ;
  • ou d’installer un monte-escalier pour aller à l’étage ;
  • ou encore aménager la salle de bains pour renforcer la sécurité avec l’ajout de barres de maintien, l’installation d’une baignoire à porte ou d’une douche plein pieds…

Il a également un rôle de conseil pour des aménagements plus légers, et peut préconiser par exemple :

  • de retirer des tapis pour dégager les axes de circulation ;
  • de renforcer l’éclairage existant ;
  • de changer la disposition des meubles…

L’ergothérapeute dispose de solides connaissances en matière de domotique et des évolutions technologiques. Il est donc en capacité de proposer du matériel permettant d’assister la personne âgée dans son quotidien.

Lieux d’intervention et coût d’un ergothérapeute

L’ergothérapeute peut exercer en libéral (au domicile du patient ou en cabinet), ainsi que dans des structures privées ou publiques :

  • hôpitaux ;
  • cliniques ;
  • EHPAD ;
  • centres de rééducation et de réadaptation ;
  • CMP (Centres Médico Psychologiques) ;
  • CATTP (Centres d’Accueil Thérapeutiques à Temps Partiel) ;
  • centres d’hébergement ;
  • ou encore fabricants et distributeurs de matériel.

Quoi qu’il en soit, il établit un diagnostic de la situation du patient sur son lieu de vie, et l’accompagne afin de minimiser les problématiques rencontrées avec son environnement.

Les honoraires d’un ergothérapeute varient selon le praticien, la prestation, et la zone géographique. La tarification n’est pas encadrée, mais le professionnel est tenu d’afficher ses tarifs et de transmettre un devis détaillé indiquant le type de prestation, la durée, et son coût. Les trois principaux modes de facturation de l’ergothérapeute :

A la séance : la séance d’ergothérapie (de 45 min à 1h) permet de réaliser avec le patient des exercices de rééducation et de réadaptation. Il faut compter entre 35 et 60€ la séance.

Le bilan rééducatif : il permet d’établir un diagnostic sur les troubles du patient et leur impact sur son quotidien. L’ergothérapeute propose alors les actions de prévention et de rééducation à réaliser par le patient (matériel de soutien, gestes, posture…). Le tarif est généralement compris entre 120 et 200€.

Évaluation à domicile : il comprend le bilan psychomoteur du patient, mais également celui de son environnement. L’ergothérapeute se rend sur le lieu de vie du patient pour réaliser son diagnostic et transmettre ses préconisations sous forme de compte-rendu. Les tarifs se situent entre 150 et 250€.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *