2 personnes âgées préparent un menu équilibré

Comment préparer des menus équilibrés pour une personne âgée ?

Si l’appétit diminue avec l’âge, ce n’est pas le cas des besoins nutritionnels : ils changent pour répondre aux évolutions du métabolisme. Pour vieillir en bonne santé et préserver leur autonomie, il est essentiel de proposer des menus équilibrés aux personnes âgées, selon leur activité, afin de fournir à l’organisme tous les nutriments dont il a besoin.

Les habitudes alimentaires des personnes âgées

Les goûts, l’état de santé (problèmes bucco-dentaires, digestion difficile de certains aliments mais aussi la dépression etc.), les effets secondaires de traitements médicamenteux et les éventuelles restrictions d’un régime alimentaire influencent l’alimentation d’une personne âgée. Certaines maladies telles que le diabète, l’hypertension et le cholestérol imposent des contraintes strictes d’alimentation. Le maintien d’une activité physique nécessite de se nourrir suffisamment, en disposant des bons apports pour éviter fatigue, fringales et malaises. 

Les repas sont parfois sources de stress pour des seniors mangeant peu ou ayant perdu le goût et leur intérêt pour les repas. Il est donc indispensable de préserver la convivialité et le plaisir de ces moments pour l’inciter à manger : ils contribuent à la bonne santé mentale des seniors. Autant de raisons pour connaître les habitudes alimentaires de la personne âgée pour équilibrer ses menus dans le respect de ses goûts. Aussi, le rythme des prises des repas peut s’adapter à l’appétit : le senior peut manger moins au moment des repas, mais prendre une collation le matin et un goûter l’après-midi.

Pyramide alimentaire permettant de faire des menus équilibrés quand on est une personne âgée
Pyramide alimentaire / Source : Food in action

3 exemples de menus équilibrés adaptés aux besoins et envies de la personne âgée

Quotidiennement, une personne âgée devrait manger :

  • 5 fruits et légumes sources de fibres, vitamines et minéraux, indispensables au transit intestinal, à l’hydratation et évitent les carences. En faire cuire une partie, surtout les moins digestes car riches en fibres, facilite leur bonne absorption par l’organisme ;
  • 1 à 2 portions de protéines animales (viande, poisson, œuf), ainsi que 3 à 4 produits laitiers apportant protéines et calcium. Les protéines sont capitales pour l’entretien de la masse musculaire, du système immunitaire, des os et le fonctionnement cérébral. Elles évitent l’anémie et luttent contre la fatigue ;
  • du pain et des féculents à chaque repas, selon l’appétit : leurs sucres sont indispensables pour donner de l’énergie et pratiquer une activité physique, même légère comme une promenade. La cuisson joue également son rôle : pour limiter l’indice glycémique, il est conseillé de cuire al dente légumes et céréales ; 
  • sauf contre-indication formelle en raison de cholestérol et d’hypertension ou autre pathologie cardiovasculaire, un menu équilibré pour une personne âgée doit comprendre raisonnablement mais suffisamment de graisses (notamment les acides gras insaturés). Les lipides sont indispensables au bon fonctionnement du cerveau qui est lui même constitué de 60 % de lipides ;
  • en cas de régime végétarien, il est possible de remplacer la viande par une association de légumes secs et de céréales.

Pour conserver les plaisirs de la table, les herbes et aromates, au jus de citron et aux épices (sauf contre-indication) relèvent le goût des plats pour éviter de saler avec excès. 

Voici des exemples de menus équilibrés idéaux pour une personne âgée.

Idées de menus équilibrés pour parfaire l'alimentation d'une personne âgée
Idées de menus équilibrés pour personne âgée – Source : santé publique France

Prévenir la malnutrition grâce à des menus équilibrés pour les personnes âgées

Une bonne alimentation est indispensable à la préservation de l’autonomie de la personne âgée. Selon l’OMS, la malnutrition comprend « les carences, les excès ou les déséquilibres dans l’apport énergétique et/ou nutritionnel d’une personne ». Si les besoins nutritionnels ne diminuent pas, il est important de s’alimenter en prenant les nutriments nécessaires. Comme énoncé précédemment, elle doit continuer à manger suffisamment d’aliments riches en protéines, lipides et glucides.

Des menus équilibrés auront aussi pour objectif de prévenir les carences, comme la carence en vitamine D, fer ou calcium. La clé est de manger des produits variés, de qualité, de préférence non transformés et en quantité raisonnable, et d’éviter la dénutrition qui provoque un affaiblissement général, nuit à l’équilibre psychique de la personne âgée et accroît sa vulnérabilité aux infections. Il n’y a pas de restriction à imposer : en dehors d’une consigne médicale spécifique, tous les aliments sont autorisés. Cette liberté autorise plus de variété dans la composition des menus, ce qui stimule l’appétit et l’intérêt pour les repas.

Les quantités jouent un grand rôle dans une alimentation équilibrée. Comment bien répartir ses apports quotidiens ? Pour chaque repas, on peut mesurer les portions nécessaires en s’aidant de sa main et prévoir l’équivalent : 

  • du volume de la paume de la main en protéines, soit un ou deux œufs, 100 g de steak, poisson, soja, légumineuses, yaourt…
  • du volume de la main entière ouverte en légumes, soit environ 200 g d’épinards, de tomates, de haricots verts…
  • du volume du creux de la main en céréales ou fruits secs ;
  • du volume d’un pouce pour les lipides soit environ 20 g d’huile, de beurre, de graines, d’avocat.

L’importance de l’hydratation

Rester hydraté facilite l’élimination des déchets, la régulation de la température, le bon fonctionnement des organes et aide à lutter contre la fatigue. Il est capital pour la personne âgée de bien s’hydrater et de ne pas attendre la sensation de soif, qui diminue avec l’âge. Il est conseillé de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour pour éviter la déshydratation : afin de favoriser la bonne absorption de l’eau par le corps, il faut boire souvent et en petites quantités, tout au long de la journée.

Les autres boissons (non sucrées de préférence) telles que :

  • les thés et le café,
  • les tisanes,
  • les soupes,
  • les bouillons,
  • et les jus de fruits frais coupés avec un peu d’eau sont une bonne alternative pour les personnes réticentes à boire uniquement de l’eau.

Pour compléter l’apport lors des repas, il faut aussi proposer des fruits et légumes comme l’asperge, le concombre, le poireau, le potiron, le radis, la salade, la tomate, les fraises et les groseilles, le melon et la pastèque, la pêche, la prune et les agrumes.

L’aide au repas proposée par Amelis

Les équipes d’aide à domicile d’Amelis sont formées à la diététique et comprennent l’importance de maintenir une alimentation équilibrée pour les seniors dont elles prennent quotidiennement soin. Elles peuvent faire les courses et soulager les personnes éprouvant des difficultés en raison de leur perte d’autonomie.

Elles préparent des repas équilibrés ou réchauffent des plats directement au domicile des personnes âgées, selon leurs besoins et envies. Elles les aident à prendre des repas variés et réguliers, s’assurant que les bénéficiaires s’alimentent correctement. Elles préservent la convivialité nécessaire à ces moments rythmant leur vie quotidienne dont elles préservent la qualité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.