Vaccination contre la grippe saisonniere : les conseils Amelis

Comment se propage la grippe ?

  • Par la voie aérienne : toux, éternuement et propagation de postillons
  • Par le contact rapproché avec une personne infectée par le virus (lorsqu’on l’embrasse ou qu’on lui serre la main)
  • Par le contact avec des objets touchés, et donc contaminés, par une personne malade (une poignée de porte, une rampe d’escalier…).

Quels sont les symptômes ?

  • Fièvre à plus de 38°C, courbatures et fatigue
  • Signes respiratoires : toux ou difficultés respiratoires

Cette année la Campagne Nationale de vaccination contre la grippe saisonnière aura lieu du 29 septembre 2011 au 31 janvier 2012.

L’Assurance Maladie prend en charge le vaccin contre la grippe saisonnière à 100% pour :

  • Les personnes âgées de 65 ans et plus, les femmes enceintes à partir du second trimestre de grossesse
  • Les personnes atteintes de certaines affections
  • Les personnes obèses
  • L’entourage familial de nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave.
  • Les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médicosocial. d’hébergement quel que soit l’âge.
  • Certains professionnels de santé

Une démarche simplifiée pour les personnes vaccinées les années précédentes.

Si vous avez déjà bénéficié d’une prise en charge de l’Assurance Maladie pour la vaccination antigrippale, vous pouvez retirer le vaccin directement chez un pharmacien, sans nouvelle prescription médicale, et ensuite vous faire vacciner par un infirmier.

Vous vous faites vacciner pour la première fois ?

Vous devez d’abord consulter votre médecin traitant en lui apportant votre bon de prise en charge. Il vous prescrira le vaccin antigrippal, s’il l’estime nécessaire. Vous pourrez ensuite vous faire vacciner par un infirmier ou un médecin.

N’oubliez pas les règles d’hygiène de base !

Se laver les mains plusieurs fois par jour à l’eau courante et au savon et systématiquement après avoir éternué, toussé, s’être mouché. Dans les établissements hébergeant des personnes âgées (Ephad), les solutions hydro alcooliques doivent être privilégiées. Se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse ou que l’on éternue avec un mouchoir à usage unique (ou avec son bras ou sa manche à défaut de mouchoir), qui est jeté dans une poubelle fermée si possible par un couvercle et équipée d’un sac plastique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *