Tout savoir sur la Grippe

Tout savoir sur la grippe : Symptômes, causes et prévention

Les seniors de 65 ans et plus représentent la population la plus exposée aux méfaits de la grippe. Cette infection hivernale, qui touche actuellement toutes les régions de France, fait partie des plus contagieuses. Elle est éprouvante et peut être dangereuse pour les personnes âgées. Qu’est-ce que la grippe et quels sont ses symptômes ? Quelles sont ses causes et à quel traitement recourir pour la combattre ? Quels sont les bons gestes pour la prévenir ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour éviter la grippe et passer l’hiver en toute sérénité.

Qu’est-ce que la grippe ?

La grippe est une affection virale très contagieuse, caractérisée par une infection des voies respiratoires (nez, gorge, bronches). Elle dure chaque année plusieurs mois, de la fin de l’automne à toute la durée de l’hiver. Le virus reste ensuite actif. Elle appartient à la famille des virus Influenzae, existant en 3 types: 

  • Le type A est très virulent car il mute rapidement. Il est à l’origine de plusieurs pandémies dont la grippe espagnole de 1918. 
  • Le type B, moins virulent, entraîne des épidémies locales. 
  • Le type C ressemble au rhume.

La grippe est dangereuse car elle nécessite une réponse immunitaire rapide de l’organisme. Son virus diffère chaque année en raison de mutations génétiques. L’immunité acquise une année ne protège donc pas du virus de la grippe l’année suivante. Il faut donc se faire vacciner chaque année contre la grippe. En 2019-2020, le vaccin protège contre 4 souches du virus, 2 de type A qui ont muté et 2 de type B identiques à l’an dernier. 

La grippe frappe chaque année environ 2,5 millions de personnes en France. En 2017-2018, elle a causé environ 13 000 morts, dont 85% chez les plus de 75 ans. L’année suivante, moins de la moitié des personnes à risques étaient vaccinées, soit seulement 6 millions de personnes. Près de 2000 personnes ont été admises en réanimation pour cas graves. Cet hiver, on peut être vacciné contre la grippe jusqu’au 31 janvier 2020.

Chiffres de la grippe en France
Chiffres de la grippe en France – Source Santé Publique France

Quels sont les symptômes de la grippe ?

La grippe se déclare sous 48h en moyenne après contamination. Elle est différente du rhume qui ne donne pas de fièvre et entraîne peu de complications. Les symptômes de la grippe peuvent durer de 24 heures à une semaine, mais ils se manifestent généralement pendant 3 à 7 jours sous forme de: 

  • forte fièvre (autour de 39°C), frissons et possibles sueurs nocturnes
  • fatigue (subsistant durant 3 à 4 semaines), 
  • perte d’appétit et/ou difficultés à avaler, 
  • courbatures et douleurs articulaires, 
  • maux de tête, des yeux (difficulté à supporter la lumière) et de gorge, 
  • toux sèche douloureuse et sensation de brûlure dans le thorax
  • nez qui coule
Différence entre grippe et rhume
Différence entre grippe et rhume / Source : cerballiance

Dans certains cas, la grippe peut apparaître par des symptômes digestifs, similaires à une gastro-entérite, avec douleurs et diarrhée : on parle alors de grippe intestinale.

Après la survenue de ces symptômes, la personne grippée est contagieuse durant 5 jours.

Enfin, chez les personnes dont le système immunitaire est moins fort, comme les personnes âgées, des complications sont possibles: pneumonie bactérienne, bronco-pneumopathie chronique obstructive, insuffisance cardiaque, rénale, respiratoire, aggravation du diabète. Elle peut aussi causer otite et sinusite.

Quelles sont les causes de la grippe ?

La personne contaminée tousse ou éternue. Les objets touchés par le malade et ses mains souillées sont aussi vecteurs de contamination par contact. La période d’incubation est de 1 à 3 jours, et celle de contagion de 1 à 7 jours.

Vivre plus confinés en hiver, en plus grande promiscuité les uns avec les autres et dans des lieux moins aérés renforce le facteur de contagion. Également, l’assèchement des muqueuses nasales favorise la contamination. Le froid contribue à la survie du virus, raison pour laquelle la grippe est contagieuse en hiver.

Traitements et prévention de la grippe

Traitements contre la grippe :

  • le traitement symptomatique (paracétamol): il aide à faire baisser la fièvre (antipyrétique) et lutter contre les symptômes. Rappelons qu’en cas de prise de paracétamol ou d’anti-inflammatoires, il est impératif de ne pas les associer et de se cantonner à l’un ou l’autre. On évitera aussi la prise d’aspirine en même temps que ces 2 médicaments.
  • le traitement antiviral réduit la durée de la maladie et combat les symptômes s’il est administré dans les 48 après leur apparition. Il abaisse aussi le risque de complications et de mortalité. Il est prescrit aux personnes les plus fragiles.

Prévention contre la grippe

Les seniors vivant en collectivité doivent être particulièrement protégés: les virus se propagent rapidement en communauté, touchant les personnes les plus fragiles (maladies chroniques, dénutrition…). 

La vaccination contre la grippe est le premier geste de prévention. Les souches du virus de la grippe n’étant pas les mêmes d’une année sur l’autre, il est nécessaire de se faire vacciner chaque année. Les seniors éligibles ont plus de 65 ans, souffrant de maladies chroniques, et dont le système immunitaire est déprimé. Se faire vacciner contre la grippe, c’est: 

  • diminuer le risque de transmission
  • réduire le risque de complications
  • réduire le nombre de décès

Éligibles au vaccin, les personnes âgées reçoivent un bon pour se le procurer en pharmacie et l’injection peut être réalisée par le pharmacien ou un infirmier (sauf allergie antérieure forte), ou un médecin. Le vaccin est gratuit. L’injection est facturée selon le tarif du professionnel qui la pratique. Pour les patients atteints d’une Affection de Longue Durée (ALD), elle est prise à 100% en charge.

Pour éviter tout risque d’aggravation, il suffit de prendre des mesures d’hygiène simples au quotidien. Les 4 gestes barrière suivants permettent de protéger son entourage et réduire les risques de transmission: 

  • se laver les mains régulièrement, notamment après avoir toussé ou éternué, au retour d’une sortie, avant et après les repas et être allé aux toilettes
  • porter un masque chirurgical (à changer quand il est mouillé et toutes les 4 heures), et éviter de sortir si l’on est malade
  • éternuer dans son coude
  • utiliser un mouchoir à usage unique pour se moucher, éternuer, tousser, cracher. Le jeter puis se laver les mains

Il faut aussi veiller à entretenir son système immunitaire, avec un minimum d’activité physique, des repas sains et un sommeil de qualité. En cas de fièvre, s’hydrater abondamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *