Tout savoir sur le dispositif Ma Prime Adapt'

Ma prime Adapt’ : l’aide au logement destinée aux seniors

85 % des seniors souhaitent prolonger leur vie à domicile le plus longtemps possible : la récente politique publique encadrant Ma Prime Adapt’ vise à satisfaire leur volonté. Annoncée en novembre 2021, Ma Prime Adapt’ est une aide financière qui sert cet objectif en permettant d’adapter les logements des personnes âgées à leurs nouveaux besoins causés par le vieillissement.

Qu’est-ce que Ma Prime Adapt’ ?

Destinée aux personnes propriétaires de plus de 70 ans, cette aide financière d’État a pour but d’améliorer l’habitat des personnes âgées en l’adaptant à leurs nouveaux besoins liés à la perte d’autonomie et de mobilité. Elle vise à payer certains travaux améliorant l’ergonomie du logement ou à financer l’installation d’équipements, soumis à certains critères. L’objectif ultime étant de rationaliser les coûts en favorisant le maintien à domicile amélioré plutôt que le placement, coûteux, en hébergement spécialisé.

Les travaux de sécurisation pour réduire le risque de chute des seniors sont particulièrement concernés. Ils sont à l’origine de décès prématurés (environ 10 000 personnes chaque année et 130 000 hospitalisées), et d’accidents domestiques. Cette prime fait partie des mesures gouvernementales comprises dans le plan “anti-chute” qui doit réduire de 20 % le nombre de chutes chez les seniors d’ici 2025. Elle concerne environ 500 000 personnes et a pour but particulier d’aider les personnes percevant une modeste retraite. 680 000 logements français sont concernés, représentant 70 000 habitations par an jusqu’en 2032.

Quels sont les travaux concernés par Ma Prime Adapt’ ?

Au premier chef, ils doivent contribuer à assurer une meilleure sécurisation du domicile pour les personnes âgées :

  • installation de barres d’appui,
  • d’un monte-escalier,
  • de toilettes ergonomiques,
  • rénovation de la salle de bain avec siège mural,
  • modification d’une baignoire en baignoire à porte,
  • remplacement d’un revêtement glissant par un autre aux propriétés antidérapantes,
  • élargissement des ouvertures (portes…),
  • amélioration de l’accessibilité du logement pour faciliter le passage d’un fauteuil roulant,
  • installation d’un chemin lumineux,
  • ect.

Les travaux d’embellissement du logement ne peuvent pas se financer par le biais de Ma Prime Adapt’. Le type de travaux concernés par Ma Prime Adapt’ sera précisé à court-terme, dès que la mise en place du dispositif sera effective.

Quel est le montant de l’aide financière ?

Selon les informations publiées par le journal « Le Monde » et qui seront donc à confirmer dans les mois qui suivent, son montant pourra s’élever jusqu’à 5600 € : les revenus du bénéficiaire sont pris en compte pour déterminer le montant accordé. Le seuil inférieur est de 20 593 € annuels, et le seuil supérieur est compris entre 20 593 € et 25 000 €. Selon leur niveau, elle pourra couvrir entre 50 % à 70 % du coût des travaux, dans la limite de 8000 €.

C’est une aide cumulable avec Ma Prime Rénov’ qui vise à améliorer l’efficacité énergétique des logements. Elle l’est également avec l’APA et la PCH.

Le dispositif va fusionner et simplifier différentes aides existantes servant le même objectif. Les aides destinées à améliorer l’habitat pour les personnes âgées vont donc gagner en cohérence, en simplicité et être financièrement plus attractives pour les personnes âgées en réduisant la part à payer sur leurs fonds personnels parfois trop importantes et décourageant les bénéficiaires dans leur projet et les forçant à vivre dans un habitat dangereux et inadapté à leur vulnérabilité.

Toutefois, ces aides sont pour l’instant toujours disponibles, notamment :

  • « Habiter facile » de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat),
  • « Bien vieillir chez soi » de la CNAV,
  • des crédits d’impôt sur les travaux d’accessibilité et les travaux d’adaptation du logement pour les personnes âgées ou handicapées,
  • ainsi que la TVA à taux réduit.

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) et la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) permettent également de financer ce type de travaux. Certaines caisses de retraite complémentaires peuvent également proposer des aides destinées à aider les retraités à mieux aménager leur logement pour s’adapter aux contraintes du vieillissement. Egalement à noter, le Prêt à l’Amélioration de l’Habitat de la Caisse des Allocations Familiales.

Le site France Rénov’ dispose d’un simulateur pour évaluer le montant de la prime selon différents critères et propose de nombreux conseils et une assistance à la constitution d’un dossier.

montant de Ma Prime Adapt'
Montant de Ma Prime Adapt’

Comment obtenir  Ma Prime Adapt’ ?

L’éligibilité des personnes peut être identifiée par les caisses de retraite et le conseil départemental, qui s’occupe déjà de l’attribution d’autres aides.

C’est l’Agence Nationale de l’Habitat qui gèrera les primes Adapt’. Les démarches pour l’obtenir seront possibles sur le site de l’ANAH : 

  • elles comprennent un dossier à remplir, un descriptif des travaux envisagés et les devis de réalisation. Parmi les critères observés : la localisation du logement, son type et le nombre de personnes l’occupant en plus des ressources du ménage. Des questions sur leur santé sont aussi posées ;
  • si la prime est accordée, le bénéficiaire est informé du montant accordé ;
  • une fois les travaux réalisés, il ajoute leurs factures au dossier et demande le  versement de la prime pour régler les travaux.

La Prime Adapt’ comme la Prime Rénov’ sont des moyens de lutter contre la précarité et les fractures sociales et territoriales. Elles seront très probablement cumulables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.