La question des personnes âgées au volant est une question controversée.
Il est très difficile de définir la durée d’aptitude à la conduite chez un aîné qui vit seul.
Chaque pays possède des lois qui varient sur le sujet et les personnes âgées sont, en principe, soumises à des tests d’évaluation plus fréquents que les autres conducteurs.

« Comment savoir si mon père de 86 ans est encore apte à conduire ? »

Claudine R., 56 ans.

Il est important de prendre en considération les recommandations du médecin traitant et d’aborder la situation en toute franchise avec le parent concerné.
Ensuite, assurez-vous que le permis de conduire est encore valide et que votre parent est à jour dans les examens médicaux qu’il doit fournir à la préfecture.
Pourquoi ne pas ensuite évaluer vous-même son aptitude à conduire en faisant un tour de voiture ?
Pensez également à vérifier ses appareils auditifs s’il en a l’usage afin qu’il soit en pleine possession de ses moyens lorsqu’il prend le volant.
De même, pour contrôler sa dextérité, étudiez sa voiture de plus près et voyez si la carrosserie a récemment subi des chocs ou des accrocs. Vérifiez également la vue de votre parent.

Une étude récente révèle que les conducteurs âgés sont cependant plus concentrés et sensibles aux dangers potentiels sur la route que les jeunes conducteurs inexpérimentés.

De plus, d’après un rapport publié par l’institut d’assurance de sécurité routière, le nombre de personnes âgées au volant a augmenté de 78% en 3 ans et les accidents mortels ont diminué de 37 % pour cette catégorie d’individus. Parmi les conducteurs de 80 ans et plus, une diminution de moitié des accidents mortels a été observée par rapport aux conducteurs âgés de 35 à 54 ans.
En effet il est prouvé que les aînés, davantage concentrés, anticipent mieux l’approche d’un piéton sur un trottoir ou d’un autre véhicule à une intersection que les  conducteurs plus jeunes. La plupart des conducteurs âgés qui se sentent défaillants abandonnent eux-mêmes la conduite échappant à  la réglementation et aux tests d’évaluation de plus en plus stricts.

La conduite est une question individuelle et nos services peuvent contribuer à aider un aîné qui n’a plus la capacité à conduire et à se déplacer. En effet, nos aidants peuvent accompagner un aîné pour faire ses courses, aller à ses rendez-vous médicaux ou à ses activités.

Contactez Amélis pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *