Damien, auxiliaire de vie Amelis, dispose des compétences et des qualités requises pour bien exercer le métier

Quelles sont les compétences et les qualités requises pour être auxiliaire de vie

Les métiers du grand âge sont en plein essor. L’allongement de la durée de vie nécessite de repenser la façon de prendre soin de nos aînés. Ces métiers sont recherchés, se spécialisent et acquièrent de la technicité. L’auxiliaire de vie accompagne la personne dépendante dans son quotidien afin de favoriser son maintien à domicile tout en assurant sa sécurité et son bien-être. Un métier de sens et de vocation, nécessitant des compétences et des qualités diverses.

Le rôle et les missions de l’auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie prend soin des personnes en perte d’autonomie (personnes âgées, handicapées, ou fragiles…). Il intervient principalement à domicile afin d’accompagner la personne dans son quotidien et veiller à son confort de vie. Il garantit la bonne tenue du logement et assiste la personne dans ses actes quotidiens comme :

  • l’hygiène ;
  • l’alimentation ;
  • l’administratif ;
  • les sorties, etc.

L’auxiliaire de vie a un rôle crucial pour améliorer le bien-être des personnes. Il réalise lui-même ces tâches, ou assiste simplement la personne en perte d’autonomie selon son degré de dépendance. Il a un regard bienveillant quant à l’exécution de ces actes. Cela permet aux personnes fragiles de retrouver confiance et de conserver une certaine autonomie, en toute sécurité.

L’auxiliaire de vie apporte une aide physique et matérielle liée à l’environnement et aux besoins de la personne. Son intervention ne se limite donc pas à la simple réalisation d’actes techniques. Il contribue au bien-être et apporte de la joie à la personne accompagnée. Il engage la discussion, réconforte la personne, et peut même l’aider à prendre soin de son apparence.

Les compétences requises pour exercer le métier d’auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie a un champ d’intervention varié. La polyvalence et l’adaptation sont des compétences essentielles pour répondre à la problématique de chaque personne accompagnée. Chaque personne est unique, et les degrés de dépendance sont variables. L’auxiliaire de vie doit donc s’adapter aux pathologies de chacun. 

Il accompagne la personne sur des problématiques :

  • d’hygiène,
  • de santé,
  • d’organisation,
  • et de psychologie…

L’auxiliaire de vie doit veiller à être de bonne compagnie pour la personne. Il est en effet un interlocuteur précieux pour les personnes isolées. En tissant un lien privilégié avec elles, il pourra détecter plus rapidement des comportements anormaux, et donner l’alerte en cas de besoin.

Il fournit un accompagnement paramédical (avec l’aide de soignants lorsque cela est nécessaire) :

  • Il effectue les gestes d’hygiène et de confort corporel (toilette, habillement, réfection du lit…) ;
  • Il veille à ce que le bénéficiaire prenne des repas réguliers et de qualité ;
  • Il assure la sécurité de la personne, notamment lors des déplacements, ou des aides au lever et au coucher ;
  • Il peut prodiguer des gestes de premier secours en cas d’urgence ;
  • Il est attentif à l’état de santé du bénéficiaire et se met en lien avec les équipes médicales.

Ainsi qu’un accompagnement pour les sorties et les activités :

La réalisation de tâches ménagères :

Un rôle de conseil :

  • L’auxiliaire de vie a un rôle de conseil sur l’hygiène et la sécurité de la personne (cadre de vie, agencement de l’habitat, alimentation, matériel…) ;
  • Il est un relais entre la personne dépendante, la famille, le personnel médical, et les autres acteurs pouvant intervenir dans la vie de cette dernière.

Qualités requises pour exercer le métier d’auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie doit disposer de qualités humaines avérées, et avoir un bon relationnel. Au-delà de l’aspect technique de son métier, il est un soutien moral et social pour la personne en perte d’autonomie. L’auxiliaire de vie favorise les échanges afin de stimuler, distraire, et réconforter la personne. Il met tout en œuvre pour lui assurer une vie sociale et relationnelle.

Il est attentif et à l’écoute des besoins de la personne. Il accompagne en effet le bénéficiaire dans son quotidien et dans son intimité. Il est donc important qu’une relation de confiance s’installe entre les deux.

Enfin, l’auxiliaire de vie doit faire preuve d’adaptation et de polyvalence. Il s’occupe aussi bien de la personne que de son habitat. Il doit s’adapter à un public fragile et à autant de personnalités et pathologies que de personnes accompagnées.

Devenir auxiliaire de vie pour amelis

Pour rejoindre les équipes d’Amelis, les auxiliaires de vie doivent être titulaires d’un diplôme leur permettant d’accéder à ce métier, répondre aux standards de qualité, et adhérer aux valeurs du groupe. 

Ils bénéficient d’un accompagnement terrain par un référent expérimenté. Ce dernier vérifie que les conditions d’accompagnement soient optimales pour l’auxiliaire et la personne dépendante. Il conseille, supervise, et peut répondre aux éventuelles interrogations.

Amelis groupe Sodexo accorde une importance particulière au développement des compétences de ses auxiliaires de vie. Des formations leur sont régulièrement proposées, pour mettre à jour leurs compétences, ou pour accéder à un diplôme de niveau supérieur.

Pour postuler chez Amelis, il suffit de proposer sa candidature directement depuis le site web du groupe. Un chargé de recrutement étudiera le dossier et prendra contact avec le postulant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.