Une équipe de jeunes retraités s'est retrouvé pour effectuer du bénévolat.

Pourquoi faire du bénévolat quand on est jeune retraité ?

La retraite est un moment charnière de la vie, au cours duquel se réinventer un rôle social, après la vie professionnelle, devient prépondérant pour beaucoup de seniors. Ils repensent leur rapport à eux-mêmes, aux autres, influençant la perception de leur identité. Pour les jeunes retraités, le bénévolat est aussi l’occasion de pouvoir consacrer plus de temps à des activités en rapport avec leurs aspirations, pour une société plus harmonieuse. Sauter le pas demande réflexion et nécessite de savoir où trouver l’information pour s’engager.

Les jeunes retraités et le bénévolat

Le bénévolat est la pratique volontaire d’activités non-rémunérées. En 2019, la France comptait près d’un tiers de seniors bénévoles, et 1,5 million d’associations. Les retraités sont très attachés au bénévolat, qui permet de rester socialement actif une fois sa vie professionnelle achevée. 3 retraités sur 10 sont bénévoles dans une association sociale et caritative (1). Ils s’engagent à mettre leurs compétences et leur expérience au profit de personnes vulnérables, des plus jeunes ou des personnes en recherche de conseils. Les jeunes retraités l’envisagent comme une transition idéale entre le travail et la retraite. Ils occupent souvent des fonctions à responsabilité dans les associations, et sont souvent des bénévoles réguliers.

Toutefois, l’accroissement de l’espérance de vie influe sur l’implication des jeunes retraités dans le bénévolat. Le besoin d’aider quotidiennement ses aînés à faire face aux conditions de dépendance freine leur engagement, réduisant leur temps libre. La baisse du montant des retraites pousse aussi des jeunes retraités à accepter des emplois de quelques heures par semaine pour compenser la perte de revenus.

Quelles sont les motivations des jeunes retraités à faire du bénévolat ?

Si le bénévolat séduit tant de retraités, c’est parce qu’il répond à nombre de leurs objectifs et leurs aspirations à cette étape importante de leur vie : 

  • rester intellectuellement ou physiquement actif et préserver sa santé (entretien des facultés cognitives et fonctionnelles, estime de soi…) ;
  • cultiver sa vie sociale et ses capacités relationnelles en rencontrant de nouvelles personnes de tous âges ;
  • partager son expérience, recevoir de la considération en contrepartie, mettre ses compétences au service d’une cause ou d’un service jugé important ;
  • passer son temps utilement et agréablement ; 
  • approfondir sa passion ou lui consacrer plus de temps.

La part prise par les retraités dans le fonctionnement des associations montre à quel point leur rôle est crucial pour nombre d’entre elles, sous différents aspects :

  • contribuer à la solidarité et renforcer les liens entre générations ; 
  • assurer une meilleure visibilité du rôle joué par les retraités dans la société et améliorer l’opinion que le public a de la retraite et de l’âge mûr ;
  • réaliser des tâches et assurer une présence à des périodes peu accessibles aux actifs ;
  • assumer des responsabilités demandant temps et compétences : en 2017, 41% des présidents d’associations avaient 65 ans ou plus.

Le bénévolat n’implique pas toujours d’avoir des compétences particulières, mais plutôt des qualités humaines comme la volonté d’aider, d’écouter et de respecter l’autre. Il existe de nombreuses manières d’être bénévole, par exemple en participant à l’organisation logistique d’événements ou de l’activité quotidienne, en s’acquittant de tâches administratives. Le sens de l’organisation ou être méthodique, faire preuve de rigueur ou de patience sont des compétences prisées en association. 

Devenir bénévole à la retraite

Le bénévolat représente un engagement : il faut se poser certaines questions avant de proposer sa contribution à une association.

Afin de de maintenir son intérêt et sa motivation, il convient de faire le bon choix du domaine auquel consacrer son énergie :

  • santé, social, caritatif et humanitaire ;
  • défense de droits, intérêts et causes ;
  • éducation et formation ;
  • sports et loisirs, culture et vie sociale ;
  • développement local.

En fonction de ses obligations personnelles, il faut aussi décider combien de temps consacrer à son activité de bénévole et à quelle régularité, de quelques heures à plusieurs journées, régulièrement ou ponctuellement. Il faut se mettre ensuite en quête de l’association correspondant à son projet, ses valeurs et aux besoins de celle-ci.

Au-delà des grandes associations caritatives connues, les sources d’information pour identifier des associations ayant besoin de volontaires sont aussi nombreuses : la mairie de sa commune est un bon point de départ, mais aussi son entourage.

Il existe des associations de retraités, regroupées sous des plateformes comme Benevolt. Certaines associations sont dédiées à certaines catégories de retraités comme ECTI, conseillant des entreprises en France et à l’étranger, ou EGEE, favorisant la transmission de compétences entre générations.

D’autres plateformes informent sur le milieu associatif et identifient projets et besoins correspondants : 

  • France Bénévolat promeut le bénévolat ;
  • Associations.gouv.fr est le portail du gouvernement dédié aux associations ;
  • HelloAsso, solution de paiement pour les associations, met à disposition un annuaire de ses membres ;
  • Tous Bénévoles met en relation volontaires et associations ;
  • Diffuz rassemble des défis solidaires proposés par différents organismes. 
Infographie présentant les différentes manières de se rendre utile quand on est jeune retraité. Par exemple le bénévolat.
Se rendre utile quand on est jeune retraité / Source : Ircantec
Sources :

1 Commentaire

  • Bonjour,

    En tant que Présidente de l’Association ANIMATOU 74, « Protection Animale », je me permets de vous contacter.

    L’objet de notre association est de secourir et mettre à l’adoption des chats et chatons livrés à eux mêmes.

    Nous avons recueilli en 2021 cent soixante-dix chats et chatons signalés, livrés à eux-mêmes par des particuliers et des mairies à qui nous avons donné de notre temps bénévolement pour organiser des campagnes de stérilisation afin de limiter la prolifération de pauvres malheureux.

    Nous confions ces petits animaux à des familles d’accueil et nous les proposons à l’adoption quand ceux-ci sont sociables ou peuvent être sociabilisés.

    Tout cela se fait en ligne, par mail et contacts téléphoniques.

    Nous manquons cruellement de bénévoles pour mettre en œuvre notre action.

    Nous avons au sein de notre équipe deux retraités qui font énormément. Cela leur permet de se rendre utiles et de continuer à avoir un lien social, avoir des responsabilités, prendre des initiatives tout cela en aidant les gens et les animaux. Cela est très gratifiant pour elles. Elles donnent grâce à leur travail beaucoup de bonheur autour d’elles, aux personnes que nous aidons en recueillant des animaux dont elles ne peuvent s’occuper et elles donnent tout autant de bonheur aux personnes qui adoptent de gentilles petites boules de poils qui ravissent leur foyer.

    Nous avons d’autres bénévoles « actifs », comme moi-même qui travaillent et nous avons beaucoup de mal à prêter main forte à nos deux retraités.

    C’est alors que m’est venue l’idée de vous contacter.

    Peut-être connaissez-vous des personnes qui s’ennuient et qui aimeraient pouvoir donner de leur temps et élargir leur lien social dans une association.

    Je vous laisse quelques informations ci-après concernant nos missions que nous transmettons aux personnes qui se proposent pour du bénévolat.

    Nous recherchons notamment des BÉNÉVOLES ADMINISTRATIFS ou RELATIONNELS pour :

    Suivi des familles d’accueil

    Nos bénévoles suivent une ou plusieurs familles d’accueil en prenant régulièrement de leurs nouvelles.

    Ces bénévoles sont appelés des référents. Ils déterminent quand le chat peut être mis à l’adoption en fonction de son évolution au sein de la famille d’accueil.

    Une fois sociabilisé, la famille d’accueil transmet des vidéos, des photos. Vous faîtes le lien avec le bureau de l’Association pour d’éventuels soins ou conseils à donner.

    Une formation est donnée car il est nécessaire que vous connaissiez notre fonctionnement de la prise en charge jusqu’à l’adoption finale.

    Cela est un rôle important car nos familles d’accueil aiment se sentir soutenues et entourées et sans elles, notre association ne pourrait pas fonctionner.

    Nous disposons d’un guide avec diaporama pour vous expliquer notre fonctionnement et vous êtes formé en présentiel bien sûr ou par aussi des conférences Zoom.

    Aide à la préparation des publications qui seront diffusées pour mise à l’adoption

    Vous êtes doté d’une bonne orthographe et d’une aisance rédactionnelle.

    Vous serez mis en relation avec une famille d’accueil qui s’est occupée de sociabiliser le chat ou le chaton.

    Vous prenez contact avec elle, vous la rencontrez ou non, mais vous préparez avec sa collaboration un texte pour faire le point sur le tempérament du chat, son caractère, ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas, dire s’il a déjà été en contact avec des enfants, d’autres animaux, etc… Vous demandez des photos ou des vidéos à la famille d’accueil qu’elle enverra par WhatsApp, ou mail à notre pôle communication.

    Vous pouvez vous inspirez des annonces publiées sur notre page Facebook pour voir en quoi cela consiste.

    Et/ ou Préparation des publications

    Vous récupérez les textes et photos des bénévoles ayant préparé la publication. Vous travaillez en lien direct avec le pôle communication qui mettra en ligne votre travail.

    Vous mettez en forme avec des émoticônes le texte. Vous recadrez les photos, vous améliorez la luminosité etc…

    Vous êtes donc muni de logiciels photos vous permettant ce travail et vous êtes disponibles assez régulièrement pour ne pas perdre de temps dans la parution des publications quand vous vous portez volontaire.

    Une fois fait, vous transmettez votre travail à notre pôle communication qui publiera.

    Choix des adoptants

    Suite à nos parutions, vous disposez d’outils informatiques pour recevoir les demandes. Vous avez un PC, un compte Google, une bonne connexion pour travailler sur le Drive où toutes les propositions d’adoptions sont collectées.

    Vous devez être disponible tous les jours au moment où vous vous occuperez d’adoption. Vous pouvez choisir la période où vous pouvez l’être ou non mais quand vous l’êtes, il est nécessaire d’être disponible sur trois ou quatre jours d’affilée pour répondre aux personnes qui se seront manifestées, qui attendent une réponse et qui sont souvent impatientes d’adopter.

    Vous devez être à l’aise avec Excel, le Drive de Google, avoir une bonne orthographe et une bonne élocution. Les réponses positives ou négatives font l’objet de modèles que vous trouvez sur notre messagerie directement dédiée à l’adoption dont nous vous donnerons l’accès.

    Vous devez être diplomate, patient et aimer les relations humaines. Vous travaillez en principe en binôme avec une autre personne et vous vous partagez les tâches si vous le souhaitez. Vous êtes formé bien entendu. Nous vous expliquons sur quel critère choisir le bon adoptant selon le profil du chat. Vous téléphonez aux personnes, vous vous renseignez sur leur motivation, vous vous aidez de votre binôme si vous hésitez, vous mettez les personnes choisies en relation avec la famille d’accueil. Vous avisez son référent. Vous suivez le rendez-vous de rencontre avec le chat, vous prenez l’avis de la famille d’accueil et vous validez ou non la demande d’adoption que vous transmettez à notre groupe administratif.

    Préparation des contrats

    Vous êtes disponibles assez régulièrement, au moins 20 minutes 3 à 4 fois par semaine en période chargée, vous disposez d’un PC et d’une bonne connexion. Vous connaissez le Drive de Google (un plus), Word ou excel. Nous pouvons vous former si vous ne connaîssez pas mais vous devez être à l’aise avec un ordinateur.

    Vous complétez nos contrats d’adoption et vous les adressez aux familles d’accueil par courriel.

    Voici donc une liste non exhaustive de ce que vos protégés pourraient faire, bien entendu bénévolement.

    Sachez que cela ne les engage en rien sur une longue période, de manière assidue, sauf les deux dernières propositions, une formation plus longue étant nécessaire.

    Ils seraient libres de nous apporter une aide, quand ils le souhaitent, sans avoir à se justifier.

    Nous assurons des formations.

    Donc si vous vous connaissez une ou des personnes intéressées par une mission, alors n’hésitez pas à nous adresser un petit courriel et nous reviendrons vers vous cette fois pour vous rencontrer et répondre à vos questions.

    Vous pouvez déjà consulter notre site internet pour vous donner une idée de nos actions http://www.animatou74.com ou notre page Facebook Animatou74.

    D’avance, nous vous remercions de votre attention et à bientôt, nous espérons.

    Cordialement,

    Animatou 74
    Cléo Jacquard
    Présidente.
    07.86.12.39.77
    http://www.animatou74.com
    Facebook | Instagram
    Animatou 74

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.