Avec l’allongement de l’espérance de vie, devenir centenaire est de plus en plus commun. Le nombre français ayant passé ce cap ne cesse d’augmenter. Le public et les scientifiques tentent de tirer des leçons de ces vies exceptionnellement longues. Qui sont ces centenaires et quelles sont les raisons qui expliquent une telle longévité ? 

Qui sont les centenaires français ?

En 2021, la France compte 27000 centenaires, 20 fois plus qu’en 1970, soit 0,03% de la population. Trois quart des centenaires ont moins de 103 ans.  Le nombre des centenaires devrait décupler en 2070, correspondant à 0,4% de la population. L’augmentation du nombre de centenaires est lié à l’allongement de l’espérance de vie : 86 ans aujourd’hui pour la femme contre 79 ans pour l’homme.

Voici le portrait de quelques centenaires :

  • Sœur André ou Lucile Randon, 117 ans, est la doyenne des Français, de l’Europe et vice-doyenne de l’humanité. Elle est née en 1904 et vit actuellement à Toulon dans un Ehpad ;
  • Maurice Butty, 108 ans, né en 1912. Il a été fermier. Son secret : pas de tabac, il adore le chocolat et déguste un verre de vin à chaque repas ;
  • Jeanne Calment, la plus âgée des supercentenaires au monde, née en 1875 a été mariée à un riche marchand, ce qui lui permit de ne pas travailler et de vivre ses passions : tennis, vélo, natation, piano, opéra, patin à roulettes. Elle mourut à l’âge de 122 ans en 1997.

La France compte plus de centenaires que les autres pays européens, étant un des pays les plus peuplés du continent. L’espérance de vie féminine y est élevée. Chez les supercentenaires, âgés de 110 ans et plus, il n’y a presque plus d’hommes.

Mais le niveau socio-économique, un  mode de vie sain, la stimulation intellectuelle et l’accès gratuit et universel à la prévention et aux soins médicaux jouent un rôle important dans la longévité. Une personne centenaire sur deux vit chez elle moyennant de l’aide. En l’état actuel des études scientifiques, on estime que les gènes contribuent à 25% à la longévité pour un individu moyen (1).

Devenir centenaire : quels sont les pays où l'on compte le plus de personnes âgées de 100 ans et +
Répartition des personnes âgées de + de 100 ans dans le monde / Source : statista

Comment devenir centenaire ?

Pour garantir une bonne santé physique et intellectuelle à tous les âges, il est nécessaire de prendre soin de soi et de son hygiène de vie. Cela passe par exemple par :

  • Une alimentation saine et variée composée d’aliments naturels, de thé vert, café, vin rouge avec modération, de protéines animales ou végétales entretiennent la masse musculaire qui diminue avec l’âge. Par exemple, le régime méditerranéen riche en antioxydants, en acides gras mono-insaturés, en oméga 3 et en vitamines C et E ;
  • Une activité physique régulière diminue le cholestérol, entretient le cœur, stimule les défenses immunitaires. C’est un bon anti-inflammatoire et un anti-dépresseur naturel ;
  • Un bon sommeil favorise la concentration, la réflexion et entretient le cerveau : faire de courtes siestes l’après-midi, éviter de regarder des écrans une heure avant de se coucher, ne pas laisser passer le train du sommeil ;
  • Privilégier les liens sociaux et familiaux, entretenir de bonnes relations favorisent un bien-être mental. Témoignage de Paulette Le Rouzo – Greve, vivant en maison de retraite : “Il s’agit d’écouter les enfants, et les amis. Parce que ça compte les amis, ça se compte aussi sur les doigts d’une main ! (…) On a le cœur gai et on ne dit pas de mal du voisin” ;
  • Les 11 conseils du médecin japonais Shigeaki Hinora mort à 105 ans illustrent les secrets de la longévité : « Être heureux, avoir une nourriture saine, être organisé, retarder sa retraite, ne pas rester assis, questionner son médecin, trouver sa source d’inspiration, ne pas focaliser sur la douleur, ne pas oublier la beauté de la nature et rester zen ».

Acciaroli, le petit village des centenaires heureux

Ce port de pêche italien compte 81 centenaires pour 700 habitants, soit environ un habitant sur dix centenaires. L’espérance de vie étant plus forte qu’ailleurs, 92 ans pour les femmes et 85 ans pour les hommes, des scientifiques américains ont donc mené une étude pendant six mois afin de connaître les secrets de ces centenaires.

Ils n’ont quasiment pas de pathologies cardiaques et des troubles cognitives comme la maladie d’Alzheimer. Les scientifiques ont constaté que l’adrénomédulline (un biomarqueur à effet vasodilatateur), présent en faible quantité dans leur organisme, entraîne une microcirculation ciblée. Ils ont découvert également la présence de métabolites ou petites cellules, favorables à la longévité. Enfin, un patrimoine génétique qualitatif est un autre facteur de longévité à Acciaroli. 

Autre secret : l’alimentation, avec le régime méditerranéen composé de poissons, d’huile d’olive, de fruits et légumes frais. Le romarin, variété endémique d’Acciaroli, plus fort qu’ailleurs et consommé en grande quantité renforce les fonctions cérébrales. Les habitants sont très actifs physiquement en raison de l’escarpement du village, sans oublier la pêche et le jardinage. Un environnement calme est propice aux relations sociales et une activité sexuelle soutenue contribue à une fin de vie heureuse.

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *