Plébiscitée dans les enquêtes d’opinion, l’amitié est une valeur sûre chez les personnes âgées. Ils placent l’amitié au centre de leur vie sociale et affective. L’amitié est une valeur refuge et participe au lien social chez les seniors. Cela tord le cou aux clichés qui les réduisent à des sédentaires repliés sur leurs mots-croisés dans leurs charentaises.

La perception de l’amitié chez les seniors

Une majorité de personnes âgées avoue se sentir plus écoutée par ses amis que par sa famille proche. Comment réussir à créer ou préserver une amitié et la faire durer ? Certains moyens se développent, tels que les applications de rencontre pour les plus de cinquante ans. Que valent-elles ? Quelles autres solutions modernes permettent de créer un véritable lien ?

Quintonic, réseau social à destination des seniors qui leur permet de sortir, de nouer et d’entretenir des liens amicaux, a lancé un sondage en 2013. Le site demandait à ses utilisateurs (4 261 personnes) ce que représentait à leurs yeux la valeur humaine qu’est l’amitié lorsque l’on a plus de 50 ans.

Voici les réponses recueillies :

  • Les seniors se sentent plus écoutés par leurs amis (66%) et leur famille (22%). Seulement 13% des seniors se sentent compris par leur conjoint ou conjointe.
  • L’amitié est importante pour 58% des sondés. 39% affirment même que c’est indispensable à leur vie. L’entraide est considérée comme valeur première à l’amitié pour 54% des seniors.
  • Une amitié nouée sur un réseau social ne peut perdurer sans rencontre physique pour partager des moments ensemble (93%).
  • 23% des personnes interrogées affirment qu’être retraité leur a permis de voir davantage leurs amis.
  • Les soirées entre amis et dans des lieux intimistes sont privilégiées à hauteur de 59% contre 15% pour les sorties culturelles.

Les amitiés qui perdurent à travers les années sont, pour beaucoup de seniors, plus sincères. A chaque retrouvaille, la complicité d’autrefois ressurgis. La chaîne Youtube Les Nanas Seniors poste régulièrement des vidéos sur le ton de l’humour, avec des messages décalés sur l’avancée en âge.

Retraités, un désir de rencontres qui perdure

Le quotidien des seniors ne se limite pas aux clichés qu’on leur prête parfois. Les personnes du troisième âge sont loin d’être motivés uniquement par les repas familiaux ou les sorties avec les petits-enfants. Ils privilégient également leur vie sociale. Plus de la moitié d’entre eux place l’amitié au centre de leurs valeurs.

Les aînés accordent au moins autant d’importance à l’amitié qu’à l’amour. Il est parfois plus facile de se confier à un ami plutôt qu’à son conjoint, en fonction de ses sensibilités. L’amitié est souvent d’une grande aide pour dépasser les souffrances et les difficultés de la vie.

Une longue étude réalisée durant plus de 75 ans et dévoilée en 2015 démontre que la qualité des relations garantirait bonheur, santé et mémoire.

Certaines études sur l’importance du lien social chez les seniors ont même montré un lien étroit entre amitiés et longévité chez les seniors.

Mais avec l’âge, les relations amicales tendent à se raréfier, de même que les occasions de rencontrer de nouvelles personnes. De plus en plus de seniors utilisent internet et découvrent ainsi les sites de rencontre pour animer leur quotidien.

Maintenir le lien social chez les seniors

Certaines applications et sites Internet sont dédiés aux plus de 50 ans.  Ils ont pour but de répondre aux nouvelles attentes des seniors. Ne proposant pas seulement de trouver une relation amoureuse, ces sites diversifient leurs services. Un nombre élevé de seniors recherchent une personne de bonne compagnie plutôt qu’une romance. Ces sites proposent donc de partager des sorties, des voyages ou des discussions en ligne puis des rencontres, destinées simplement à se faire des amis.

Une seconde tendance connectée concerne la colocation chez les seniors. Certains ont la volonté de rompre leur solitude, d’échanger avec des personnes de différentes générations, de se sentir en sécurité, et de continuer d’apprendre…

Autant d’atouts qui font que la colocation est en vogue chez les plus de 50 ans. Parfois veuves, veufs ou loin de leur famille, ces personnes âgées trouvent dans ce système une façon de recréer des liens. Cette cohabitation leur permet de diminuer leurs charges financières.

Des évolutions positives continuent à voir le jour, répondant de mieux en mieux à la vision de l’avenir des personnes âgées. Soyez curieux et n’hésitez pas à explorer toutes ces pistes, qui sont de bonnes alternatives aux maisons de retraite et favorisent clairement le maintien à domicile des seniors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *