se protéger contre la grippe

Protéger les personnes âgées de la grippe: les choses à savoir

Les seniors de 65 ans et plus représentent la population la plus exposée aux méfaits de la grippe. Cette infection, qui touche actuellement toutes les régions de France, fait partie des plus contagieuses. Comment réagir face à cette épidémie hivernale qui gagne du terrain ?

Une épidémie d’ampleur, des symptômes à reconnaître

Cette maladie saisonnière, touchant les voies respiratoires, a entraîné récemment de nombreuses hospitalisations ; des cas qui ont concerné principalement les personnes âgées de plus de 80 ans (63%).

La grippe provoque entre 2000 et 9000 décès en moyenne chaque année, touchant essentiellement les seniors de plus de 65 ans, à l’immunité affaiblie. Les maisons de retraite et établissements collectifs favorisent également les épidémies.

Ce type d’épidémie, due à un virus hautement contagieux, dure environ 9 semaines. Les risques de contagion peuvent être présents 5 jours avant l’apparition des premiers symptômes de la grippe, ce qui explique les difficultés à anticiper ce genre d’épidémie.

Concernant les symptômes, qui peuvent durer jusqu’à une semaine voire deux, ils se traduisent par de la fatigue, de la fièvre, des courbatures, des maux de gorge… Il est primordial pour les seniors de contacter un médecin ou de composer le 15 si besoin. Chez les personnes à risque, un état grippal peut en effet déclencher des complications plus importantes.

Que penser du vaccin contre la grippe ?

Il faut savoir que le virus de la grippe mute tous les ans, et que des campagnes de vaccin sont renouvelées chaque année entre octobre et janvier. Pour les seniors, faisant partie des personnes vulnérables, le vaccin est pris en charge à 100%.

Comptez deux semaines après la vaccination pour être protégé efficacement ; les personnes les plus fragiles peuvent toutefois contracter le virus. Dans ce cas, la vaccination reste bénéfique car elle permettra d’éviter des complications, celles-ci pouvant entraîner un décès.

Les quelques conseils incontournables

Les seniors vivant en collectivité doivent être particulièrement protégés. En effet, les virus se propagent rapidement en communauté, touchant les personnes les plus fragiles (maladies chroniques, dénutrition…). Pour éviter tout risque d’aggravation, pensez à la vaccination annuelle et adoptez ces quelques habitudes:

  • Se laver les mains est le geste le plus efficace, à renouveler plusieurs fois par jour ;
  • Veiller à entretenir son système immunitaire, avec un minimum d’activité physique, des repas sains et un sommeil de qualité, le tout loin du stress ;
  • Eviter de sortir si l’on est malade, éventuellement porter un masque pour éviter de contaminer l’entourage.

Les aidants et le personnel soignant veilleront ainsi à réduire au maximum les dangers, pour que les aînés puissent traverser plus sereinement la période hivernale. Nous sommes donc dans une période où il faut renforcer la surveillance et les efforts vis-à-vis des seniors : ne nous relâchons pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *