Les signes d’alertes de la personne âgée en difficulté

Parce qu’elles craignent souvent d’être un fardeau pour leurs proches, la plupart des personnes âgées ne demandent pas d’aide.
Par conséquent, il est très important que leurs aidants, enfants, adultes ou autres membres de la famille connaissent les signes qui indiquent que leur aîné est en difficulté dans la vie quotidienne.
Plus de la moitié (52%) des  aidants familiaux qui s’occupent d’un parent âgé commencent à le faire parce que ce dernier, infirme ou fatigué ne peut plus assumer les gestes quotidiens et rester indépendant.
Mais il existe d’autres facteurs comme la dépression, le décès du conjoint, la maladie, la malnutrition, l’isolement et la solitude qui peuvent affecter la personne âgée et compromettre sa santé physique et mentale.

Voici les signes avant-coureurs qu’il faut observer.

Les papiers ne sont plus à jour et les factures s’accumulent

Certaines personnes âgées se sentent dépassées par l’accumulation des tâches administratives de la maison. Si la vue de votre parent se détériore ou s’il vient de perdre son conjoint, il peut se sentir perdu et démuni face à ces échéances. Et les factures s’accumulant, le trésor public ou autre créancier peuvent le mettre en difficulté.

La réticence à quitter la maison et la désocialisation

Les personnes âgées sont en proie à l’isolement dès lors qu’elles éprouvent des difficultés à se déplacer, s’orienter dans l’espace à l’intérieur et à l’extérieur de la maison, à entendre ou à voir. Cet isolement les conduit le plus souvent à se détacher de leur communauté d’amis et à les plonger dans la dépression, la malnutrition ou d’autres problèmes de santé.

La perte d’intérêt pour se nourrir, se préparer des plats équilibrés et la malnutrition

Les  aînés qui se retrouvent soudainement  seuls ou solitaires au fil des années ne prennent plus le temps ni l’envie de cuisiner et tombent peu à peu dans la malnutrition ou les carences d’une alimentation non équilibrée.
Les signes de cette malnutrition incluent le choix des produits alimentaires, les aliments que l’on laisse dépérir dans le réfrigérateur, la perte de poids et la santé qui défaille.
En effet, si on ajoute un taux  croissant de cholestérol et une carence en vitamines, la malnutrition accélère également  le risque de démence chez la personne âgée.

La baisse d’hygiène personnelle

Les changements d’apparence sont un des signes les plus évidents qu’une personne âgée a besoin d’assistance. Ces signes extérieurs peuvent aller de la tenue vestimentaire non lavée et inchangée depuis des jours, au visage non rasé, aux odeurs corporelles. Ces changements peuvent signaler que l’aîné n’a plus la capacité physique de se laver, de se raser ou de faire une lessive. Bien souvent les aînés ne se sentent plus en sécurité pour accomplir les gestes quotidiens comme se laver dans la baignoire par crainte de glisser, d’attraper tel ou tel produit d’entretien ou encore d’allumer le gaz pour cuisiner.

La baisse des compétences au Volant

Un aîné vieillissant perd sa vigilance au volant et les signes de cet état peuvent être constatés par les accrochages ou rayures visibles sur la carrosserie ou encore par l’accumulation d’amendes d’excès de vitesse ou d’autres infractions répétitives. Veillez à interroger votre parent  sur sa capacité à conduire et prenez avec lui les mesures qui s’imposent. Vérifiez la validité des contrôles médicaux ainsi que ses capacités visuelles et auditives.

Les signes inquiétants comme l’oubli de casseroles sur le feu

Il faut être très vigilant si votre aîné est sujet à des accidents ménagers de plus en plus fréquents comme l’oubli d’une casserole sur le feu. Il peut s’agir de perte de mémoire momentanée ou d’un début de maladie d’Alzheimer et si tel est le cas, vous devrez prendre les décisions qui s’imposent. Outre le risque de chute, l’incendie ménager est sans doute le risque le plus périlleux dans la vie d’un aîné.

Les symptômes de la dépression

La dépression provoque des changements radicaux dans le quotidien d’un aîné.
L’isolement, le manque d’intérêt à poursuivre ses activités, le sentiment de désespoir, les liens familiaux bouleversés, la perte d’un conjoint, les troubles du sommeil, la malnutrition et le manque d’hygiène peuvent être les signes qu’un parent sombre dans la dépression.

Les rendez-vous médicaux reportés ou manqués

Même si on peut se dire qu’un parent âgé oublie de temps à autre un rendez-vous, il s’agit parfois d’un facteur plus important comme le manque de transport et la difficulté de trouver un moyen d’être véhiculé.

Une maison désordonnée et sale

Des changements en matière de propreté peuvent s’opérer et entraîner un désordre croissant et un manque d’hygiène dans la maison. Un parent vieillissant n’a plus la force physique d’assumer certaines tâches quotidiennes et, si le conjoint habituellement chargé de maintenir la maison propre et ordonnée vient à disparaître, l’aîné restant peut se sentir dépassé et abandonner ces tâches.

Perte des ordonnances médicales

Les pertes d’ordonnance ou le surdosage des médicaments peuvent entraîner de graves conséquences chez les personnes âgées. En effet, il n’est pas rare que celles-ci mélangent les posologies et se trompent dans le dosage car elles accumulent ou égarent leurs ordonnances, souvent nombreuses à ces âges avancés de la vie. Une surveillance doit être envisagée car le manque de vigilance peut conduire à de graves complications médicales.

Voici, en moyenne l’ensemble des signes indiquant qu’un aîné se trouve en difficulté et a besoin d’aide. Soyez vigilant et observez bien chaque détail qui pourrait indiquer que votre parent n’est plus à l’aise tout seul et se sent submergé par des tâches quotidiennes trop lourdes à assumer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *