Maladie d'Alzheimer

La maladie d’Alzheimer : les soins essentiels et l’impact de l’aidant

Malgré l’incapacité à guérir cette maladie, il existe cependant des moyens de la retarder et en gérer les symptômes.

Par exemple, un aîné atteint d’Alzheimer a besoin de répétition et de routine dans son quotidien afin d’être rassuré et d’éviter la peur et la confusion liées à la pathologie.

Un soignant adaptera également des activités appropriées et répétitives auxquelles le patient participera. Tout comme la progression de la maladie, le traitement sera croissant et adapté à la situation de chacun.

Les différents stades et visages de la maladie d’Alzheimer

Dans les premiers stades de la maladie, la personne atteinte peut se comporter normalement un ou deux jours par semaine et paraître tout à fait saine de corps et d’esprit.

Puis, il y aura les mauvais jours où une simple perte de mémoire peut provoquer la panique et l’ahurissement de la personne. Par exemple, oublier la tarte dans le four et ne pas savoir comment gérer la situation ou se perdre dans la rue et errer pendant des heures…

Il est important de veiller aux « mauvais jours » car ils vont se multiplier et peuvent entraîner des événements dangereux et irréversibles. À ce stade, une surveillance accrue s’impose et il est important d’anticiper le plus possible toutes les situations qui pourraient mettre en danger votre parent et son environnement. Par exemple, veiller à mettre en sécurité les clefs de voiture, les allumettes, les briquets, etc.…

Un des symptômes de la maladie est également la violence et le changement de comportement. Un aidant peut créer un environnement plus sécurisant et minimiser ainsi les épisodes à comportement hostile. Les aidants familiaux peuvent jouer un rôle crucial dans les soins apportés à la personne atteinte d’Alzheimer demeurant chez elle. Mais attention, le stress et la fatigue engendrés par les soins fournis peuvent être aussi dévastateurs que la maladie pour un aidant. C’est pourquoi il est important de se faire aider et de ne pas assumer seul les soins d’un tel parent.

« Mon mari souffre de la maladie d’Alzheimer et je m’occupe de lui principalement. C’est très difficile et certains jours, j’ai l’impression qu’il ne fait plus la différence entre moi et les autres. »

Aider un proche atteint de la maladie d’Alzheimer: une connexion émotionnelle bénéfique

Les études prouvent également qu’un proche soignant un individu atteint d’Alzheimer contribue à faire reculer l’avancement de la maladie. Le cerveau est davantage gardé en éveil au cours du temps et de l’évolution de celle-ci. Cette connexion émotionnelle est aussi bénéfique que les effets de certains médicaments utilisés pour traiter la maladie. Une étude a démontré que les soins donnés par un conjoint étaient beaucoup plus favorables à la personne malade qu’un centre spécialisé où les aidants extérieurs interviennent.

Malheureusement, à un stade avancé de la maladie, un aidant proche ne pourra plus se contenter de soins classiques et des mesures plus adaptées et nécessitant davantage d’assistance devront être engagées.

D’autres études menées sur la relation entre soignants et patients atteints de la maladie, ont mis en évidence le bien-être ou le mal-être de la personne malade et les conséquences qui en découlent. Sur 167 couples de soignants – patients étudiés, les patients soignés en partie par leur conjoint ont montré une évolution plus lente de la maladie ou quasiment similaire à ceux qui sont soumis aux médicaments approuvés par l’Association de Recherche Alzheimer et répertoriés inhibiteurs de l’acétylcholinestérase.

Sachant tout cela, vous pourrez vous rassurer sur l’utilité et les réels bienfaits de vos soins envers votre conjoint. Toutefois, quand la maladie est trop éprouvante, il faut vous faire aider et organiser des soins complémentaires pour ne pas vous épuiser et mettre en péril votre propre santé.

Pensez à faire appel à nos services adaptés et compétents afin de vous soulager et d‘organiser des temps de repos.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *