zootherapie auprès des seniors

Zoothérapie auprès des seniors: des bienfaits à découvrir

La zoothérapie a pour objectif d’amener à un état de bien-être général, grâce à la présence d’animaux spécialement éduqués. Chiens, lapins, chinchillas ou encore oiseaux: ceux-ci ont un véritable impact, notamment sur la façon dont les seniors ressentent leurs faiblesses ou leur maladie. Distraits et apaisés par les animaux, ils ont moins tendance à se focaliser sur leurs traitements et leurs soucis. Les séances de zoothérapie s’adressent à toute personne souffrant d’un mal-être physique, psychologique ou encore affectif.

Un concept très intéressant pour le bien-être des personnes âgées

Cette pratique s’adresse aux personnes atteintes d’une maladie ou d’un handicap ; elle vient en complément de la médecine, l’effet calmant d’un animal permettant de diminuer l’anxiété, le stress et l’irritation. Celui-ci accepte les démonstrations d’affection, ne juge pas et peut faire naître la joie et les rires.

Les bienfaits sont donc multiples : prendre soin d’un animal donne au senior un sentiment d’utilité, augmentant l’estime de soi ; au niveau cognitif, on constate une amélioration du comportement en groupe, avec davantage de sourires et une attention accrue. Des exercices ludiques de motricité permettent de stimuler les membres, lorsque les personnes viennent chercher le contact avec l’animal. Enfin, la zoothérapie vient au secours des personnes âgées souffrant de démence de type Alzheimer, grâce à la communication non verbale. La vue et le toucher sont notamment mis à contribution, l’interaction avec l’animal favorisant le retour de souvenirs et les émotions positives.

Zoothérapie et prévention des risques: comment se déroule l’activité ?

Les animations apportent plaisir et divertissement, permettant à la personne dépendante de sortir de sa routine. Les visites en institutions pour personnes âgées peuvent être collectives ou individuelles (ces dernières permettant un travail spécifique, avec un kinésithérapeute ou autre professionnel de sante.)

Un programme de prévention peut être mis en place auprès des seniors, selon leurs besoins : dans un contexte ludique et respectueux de tous, les séances sont par exemple orientées sur la prévention des risques liés à l’isolement et la solitude, ou encore à la dépression et au repli sur soi. Des ateliers permettent d’aborder les risques liés aux chutes, notamment en travaillant avec un chien, afin de stimuler l’équilibre, la perception des distances et de l’espace, la coordination des mouvements, etc. La zoothérapie offre également la possibilité de prévenir les risques liés aux problèmes de mémoire, de langage et de raisonnement.

Ce type de programme de médiation par l’intermédiaire de l’animal est une aide précieuse pour de nombreuses personnes dépendantes. C’est parfois l’occasion pour elles de reprendre confiance, et de sortir de l’apathie en s’intéressant à nouveau à leur quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *