les personnes âgées face au froid

Seniors, comment réagir face aux vagues de froid ?

Des centaines de personnes subissent chaque année des pathologies directement liées au froid, comme les engelures ou l’hypothermie. L’hiver a tendance également à aggraver les maladies existantes, principalement cardiaques et respiratoires, et augmente les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Alors quels sont les bons réflexes à connaître lorsqu’on est senior, pour traverser sans encombre la saison ?

Pourquoi les seniors sont-ils vulnérables en période hivernale ?

Le froid et le vent glacé peuvent vite provoquer chez les personnes âgées des gelures, des chutes, une aggravation des risques cardiovasculaires, des douleurs articulaires, des infections, etc. Des effets qui sont parfois insidieux, passant inaperçu pour le senior et l’entourage.

Du fait de leur diminution de la perception du froid, nos aînés sont très sensibles aux baisses de températures ; le système immunitaire plus faible, les vaisseaux sanguins altérés ainsi que la masse musculaire diminuée, sont autant de facteurs de risques chez la personne âgée.

Les seniors dépendants ou connaissant des troubles de la mémoire sont très exposés aux risques. Dans tous les cas, le rôle de l’entourage est capital ; les proches (famille, amis, voisins) veilleront à prendre des nouvelles du senior au quotidien lors de grands froids. Les auxiliaires de vie sont également des acteurs clé dans la prévention des risques, pouvant prendre le relai pour veiller sur les aînés. Les services municipaux peuvent aussi faire de la prévention, auprès des personnes fragiles leur ayant été signalées.

Quelques gestes incontournables en hiver

Faciles à mettre en place, ces quelques habitudes permettront de tenir les virus éloignés et de vivre plus confortablement ces quelques mois:

  • Garder la température du domicile autour de 19°c,
  • S’alimenter correctement, avec notamment des protéines pour aider l’organisme à produire des anticorps, et des vitamines C pour mieux résister aux infections.
  • Eviter les intoxications au monoxyde de carbone en faisant contrôler les chauffages et autres appareils, ainsi que les ventilations. Aérer quelques minutes par jour est également un réflexe bénéfique pour la qualité de l’air.
  • Certains signes doivent alerter immédiatement : frissons, engourdissement, peau rougie ou sensation de brûlure précédant une gelure…

Les choses à éviter lors des vagues de froid

  • Eviter les efforts physiques et les activités en extérieur,
  • Ne pas faire fonctionner les radiateurs d’appoint en continu,
  • Ne pas se déplacer; si la situation l’exige, utiliser des habits adaptés couvrant parfaitement la tête, le cou, les mains et les pieds (chaussures antidérapantes pour éviter les chutes en cas de neige ou verglas).

En bref, les seniors doivent rester au chaud le plus possible, et quelques exercices physiques légers peuvent également permettre de renforcer les défenses immunitaires. Pensez au yoga par exemple, une occupation zen, bénéfique et accessible à tous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *