fruits et légumes de printemps pour le senior

Les fruits et légumes de printemps pour le senior

Avec l’arrivée de température douce et un soleil régulier, le printemps est la saison des fruits et légumes de tout genre. Mais quels sont les meilleurs pour la santé de la personne âgée?

La pomme: diminution du cholestérol du senior

La pomme, utilisée dans de nombreux desserts dans les pays occidentaux, possède également des caractéristiques excellentes pour la santé de la personne âgée. En effet, la pomme contient de la pectine. Or, cette fibre permet de réguler le transit intestinal. La pomme, qui est également utilisée comme coupe-faim, possède surtout un effet contre le cholestérol du senior. En manger trois par jour permettrait ainsi de le diminuer.

Enfin, la pomme est composée de flavonoïdes, or ces métabolites sont des antioxydants qui permettent de prévenir les accidents vasculaires cérébraux. La pomme, par ces vertus thérapeutiques, est donc un excellent fruit à consommer pour préserver la santé du senior.

La tomate: contre le cancer de la prostate

Aliment riche lycopène, manger des tomates régulièrement permet de lutter contre le cancer de la prostate. Une étude a également montré que la consommation quotidienne de ce fruit permettrait de prévenir les maladies cardio-vasculaires en diminuant l’oxydation des lipides.

La consommation de tomates, en salade, en soupe ou même en jus, est ainsi excellente pour que l’aîné conserve une bonne santé.

La carotte: une belle peau pour la personne âgée

La carotte, par son en apport en provitamine A ( ou bêta-carotène), possède des vertus très intéressantes et différentes de fruits cités ci-dessus. Ainsi, les antixoydants qui la composent luttent contre les maladies cardiovasculaires et la vitamine A permet de maintenir une belle peau et a également des effets bénéfiques sur notre vue.

Enfin, la carotte est également riche en pectines, et permet donc de lutter contre le cholestérol.

Tous ces fruits et légumes, dans le cadre d’une alimentation équilibrée peuvent être cuisinés par des personnes extérieures à la famille de la personne âgée comme des auxiliaires de vie par exemple.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *